La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 167,61
    +4,27 (+0,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Paris Games Week : le jeu vidéo, un atout dans le monde du travail

© BENJAMIN GUILLOT-MOUEIX / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

Fin de partie pour la Paris Games Week . Le plus grand salon de jeu vidéo français qui se tient à la Porte de Versailles, se termine ce dimanche. Si lors de cet événement le plaisir et le loisir dominent, le monde du travail, lui, n'est pas très loin. Aujourd'hui, mélanger le monde professionnel et celui du jeu vidéo peut devenir un atout auprès des recruteurs. Avec l'arrivée de certaines plateformes, le secteur du "gaming" s'est démocratisé et laisse place à l'imagination.

Twitch a démocratisé le jeu vidéo

C'est le cas d'Amélia Poulet qui travaille en marketing et communication et qui a opté pour une candidature originale. "Pourquoi ne pas le faire sous forme de jeu vidéo ? Vu que je suis passionnée par cet univers là", s'interroge-t-elle. Pour l'ancien chargé de recrutement Hugo Chabrouty, cette passion n'est plus taboue. "Le joueur de jeux vidéo était considéré comme quelqu'un de pas très sociable. Depuis quelques années, cette pratique sociale s'est démocratisée avec l'arrivée de plateformes comme Twitch et le phénomène du E-sport. Des championnats du monde sont organisés et on peut vivre en tant que joueur professionnel", détaille-t-il.

>> LIRE AUSSI - Paris Games Week : une unité spéciale pour lutter contre le cyberharcèlement

Développer certaines compétences

Ancien chargé de recrutement, il a aujourd'hui co-fondé une start-up pour aider des entreprises à embaucher des candidats en les faisant jouer à un jeu vidéo. Un loisir qui permet, d'après lui, de développer...


Lire la suite sur Europe1