La bourse est fermée

Paris : au-delà de la voiture, les ambitions du Plan climat

latribune.fr
 

Déjà révisé une première fois en 2012, le Plan climat de Paris actuellement en vigueur court jusqu'en 2020. Mais celui qui est présenté ce 12 octobre aux Parisiens représente plus « l'écriture d'une nouvelle page des politiques climat », comme l'expliquait en avril à La Tribune Célia Blauel, maire adjointe chargée de l'environnement et du plan climat énergie territorial. Cette nouvelle page courant de 2020 à 2030 doit « permettre à Paris de répondre à ces enjeux dans une ère post-COP 21». Autrement dit, de se projeter vers la neutralité carbone en 2050, une ambition détaillée dans l'étude « Paris change d'ère, vers la neutralité carbone en 2050 », réalisée en mars dernier par le collectif Elioth.

Le plan annoncé aujourd'hui s'inscrit également dans le Plan climat national annoncé par Nicolas Hulot le 6 juillet dernier. Notamment en ce qui concerne la circulation automobile. En effet, Nicolas Hulot avait annoncé la fin de la mise en circulation de véhicules diesel ou essence pour 2040 à l'échelle nationale.

Anne Hidalgo, qui avait déjà fixé à 2024, date des JO à Paris, la fin des voitures diesel dans les rues de la capitale, annonce aujourd'hui celle des voitures à essence pour 2030.

Une "trajectoire" plus qu'une "interdiction" des voitures à essence

Anticipant la levée de boucliers que ne manquera pas de susciter cette mesure, la Mairie de Paris a pris soin de préciser dans un communiqué :

"Cet objectif n'est en aucun cas formulé dans le Plan climat comme une « interdiction » à horizon 2030, mais bien comme une trajectoire qui semble à la fois crédible et soutenable."

Ce qui n'empêche pas Christophe Najdovski, adjoint au maire chargé des transports, de le justifier :

"Le transport est l'un des principaux secteurs émissifs de gaz à effet de serre et, dans le cadre du Plan climat, nous avons donc planifié cette sortie des

(...) Lire la suite sur La Tribune.fr


"Dans l'énergie, les villes ont la volonté de reprendre la main" Célia Blauel, Ville de Paris
Paris se voit en championne de la résilience
Climat : comment Paris peut devenir en 2050 une capitale sans émissions
La Ville de Paris se dote d'un fonds d'investissement pour la transition écologique