La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 757,21
    -75,33 (-0,23 %)
     
  • Nasdaq

    12 469,42
    -175,04 (-1,38 %)
     
  • Nikkei 225

    27 999,96
    -249,28 (-0,88 %)
     
  • EUR/USD

    1,0217
    +0,0022 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    20 003,44
    -42,33 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    22 555,02
    -1 054,76 (-4,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,09
    -22,26 (-3,99 %)
     
  • S&P 500

    4 118,73
    -21,33 (-0,52 %)
     

Paris : 321 personnes évacuées du square de la Marseillaise

Paris : 321 personnes évacuées du square de la Marseillaise

EN PLEINE CANICULE - 57 personnes « vulnérables » ont été confiées à des centres d’accueil de jours parisiens, faute de place dans les hébergements

L’opération s’est déroulée jeudi matin, porte de Pantin, en présence d’associations, notamment France Terre d'asile. La préfecture d’Ile-de-France a organisé une « mise à l'abri» de 321 personnes vivant dans des campements de fortune au nord-est de Paris, a appris vendredi l’AFP de source policière. Mise à l’abri relative, puisque 57 personnes ne savent pas où elles vont dormir ce soir.

Au terme de cette opération, 321 personnes ont été prises en charge dont 161 « hommes isolés » orientés vers des hébergements d’accueil de la région parisienne. Près de 90 familles ont accepté une solution d’hébergement en province, principalement à Lyon. Et 57 personnes dites « vulnérables », des femmes enceintes et des enfants de moins de trois ans ont été confiés à des centres d’accueil de jours parisiens, faute de place dans les hébergements, saturés.

« On ne sait pas où elles vont passer la nuit »

« Pour ce qui concerne les familles elles ne devraient pas rester dehors, en particulier dans des périodes de canicule, normalement il y a des lieux qui devraient leur être réservés », a réagi Léa Filoche, adjointe aux solidarités de la maire PS de Paris Anne Hidalgo. « Les capacités d’hébergement sur Paris intra muros sont saturées donc on ne sait pas où elles vont passer(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Le T3b temporairement arrêté après des « jets de projectiles »
Pourquoi l’autocar de la ville de Drancy ne pouvait-il plus circuler « en toute sérénité » à Paris ?
Paris : Un campement de 360 migrants évacué dans le nord-est

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles