Publicité
La bourse ferme dans 2 h 14 min
  • CAC 40

    7 922,89
    -4,54 (-0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 885,68
    +7,91 (+0,16 %)
     
  • Dow Jones

    38 996,39
    +47,37 (+0,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,0819
    +0,0012 (+0,11 %)
     
  • Gold future

    2 061,20
    +6,50 (+0,32 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 685,84
    -706,14 (-1,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,85
    +1,59 (+2,03 %)
     
  • DAX

    17 740,71
    +62,52 (+0,35 %)
     
  • FTSE 100

    7 663,52
    +33,50 (+0,44 %)
     
  • Nasdaq

    16 091,92
    +144,18 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    5 096,27
    +26,51 (+0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2634
    +0,0007 (+0,06 %)
     

Paris 2024 : ces locataires sont mis à la porte à l'approche des Jeux

Pixabay

Les Jeux olympiques aiguisent l’appétit des propriétaires. L’afflux massif attendu de touristes durant la compétition fait en effet flamber les prix des locations dans la capitale et dans la banlieue parisienne, notamment sur Airbnb. Conséquence : de nombreux locataires voient soudainement leur bail résilié, rapporte France Bleu Paris, lundi 5 février. Et si la plupart des propriétaires respectent les règles pour prendre congé de leurs locataires, certains sont soupçonnés de vouloir profiter du rendez-vous sportif pour louer leur bien à prix d’or.

«On a reçu un appel début janvier, de notre propriétaire, qui nous disait 'bonne année, au fait "je vais récupérer l'appartement"», explique à nos confrères Tanguy, qui occupait un bel appartement du dans le 15e arrondissement de la capitale avec sa compagne. Le jeune homme a ainsi dû quitter précipitamment son logement, officiellement car la propriétaire souhaite y loger sa fille.

«On ne peut pas savoir, mais le karma fait les choses comme il faut. Si c'est pour louer à prix d'or l'appartement à des touristes pendant les Jeux olympiques, tant pis», poursuit-il. Et, face à la difficulté de trouver une location à Paris, le couple a finalement décidé de poser ses valises à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis.

Père de deux enfants et locataire d’un meublé dans le centre de Paris, près de la Seine, Jacques a été confronté à la même mésaventure. «Je m'y attendais un peu, car j'ai une date d'anniversaire tous les ans à laquelle le propriétaire (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

DPE : la méthode de calcul va changer, qui seront les gagnants ?
Immobilier : les défaillances des promoteurs au plus haut, et ce n’est que le début
MaPrimeRénov' : des aides à la rénovation renforcées en 2024, découvrez leurs montants
Immobilier : voici la station de ski la plus chère de France
JO de Paris 2024 : certaines locations de luxe atteignent des prix vertigineux