Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 834,86
    +56,76 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    17 862,23
    +5,21 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    38 482,11
    +379,67 (+1,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0743
    +0,0008 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    17 915,55
    -20,57 (-0,11 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 542,30
    -1 487,37 (-2,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 326,52
    -62,88 (-4,53 %)
     
  • S&P 500

    5 487,03
    +13,80 (+0,25 %)
     

Paris 2024: les enjeux du Tournoi européen de qualification olympique d'escalade à Laval

Paris 2024: les enjeux du Tournoi européen de qualification olympique d'escalade à Laval

Jusqu’à dimanche, l’Espace Mayenne de Laval accueille le Tournoi de Qualification Olympique d’escalade où les meilleurs européens (non qualifiés pour les JO) sont présents. Les grimpeurs et grimpeuses vont se départager au combiné, un des deux formats olympiques pour Paris 2024. C’est-à-dire, une épreuve de bloc, suivie d’une épreuve de difficulté.

Le bloc : terminer en moins de cinq minutes le bloc d’escalade en posant ses deux mains sur la dernière prise. Un bloc vaut 25 points. Il y a en tout quatre blocs à faire (100 points en cumulé). La difficulté : équipé d’un baudrier, les grimpeurs doivent essayer arriver en haut de la voie en moins de six minutes (100 points à décrocher).

Les chances françaises

Dans cette discipline du combiné bloc-difficulté, aucun Français ni Française n’a encore son billet pour Paris 2024. Mais chez les femmes, Oriane Bertone, 18 ans, est la grande favorite. Elle a remporté, jeudi, les qualifications avec 199,8 points (cumul des points du bloc et de la difficulté). La Réunionnaise devrait sans aucun doute faire partie des huit qualifiées pour la finale de dimanche. Elle aura en tête, forcément, sa qualification pour Paris 2024. Derrière Oriane, deux autres françaises sont bien classées : Zélia Avezou, 4e des qualifications et Hélène Janicot, 5e.

PUBLICITÉ

Chez les hommes, la tête d’affiche est Tchèque: Adam Ondra, 30 ans, une des stars de l’escalade. Nos Français auront fort à faire face à lui. Mais Paul Jenft, 20 ans, qui a terminé huitième des derniers mondiaux à Berne en août dernier peut prétendre à la qualification olympique. Tout comme Mejdi Schalck, 19 ans, vice-champion du monde de bloc.

A l’issue des qualifications de ce vendredi, le Tchèque Adam Ondra s’impose avec 151,4 points. Juste derrière lui, le français Paul Jenft (147,5 points). Le reste de la compétition, les demi-finales et finale, samedi et dimanche, seront à guichet fermé, avec 1.500 spectateurs attendus à Laval.

Le programme

Ce samedi, les demi-finalistes femmes se retrouveront de 9 heures à 11h20 pour l’épreuve du bloc, suivies des hommes de 14 heures à 16h20. Avant les demies de la difficulté de 19 heures à 21 heures. Dimanche, jour de grande finale du combiné, les huit meilleures femmes ouvriront le bal à 9h30. Et les hommes, un peu plus tard, à 14h30.

Article original publié sur RMC Sport