La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 978,95
    -173,06 (-0,51 %)
     
  • Nasdaq

    12 953,69
    -148,86 (-1,14 %)
     
  • Nikkei 225

    29 222,77
    +353,86 (+1,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0183
    +0,0012 (+0,12 %)
     
  • HANG SENG

    19 922,45
    +91,93 (+0,46 %)
     
  • BTC-EUR

    22 883,14
    -765,77 (-3,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    554,52
    -18,29 (-3,19 %)
     
  • S&P 500

    4 275,64
    -29,56 (-0,69 %)
     

Paris 2024 : Emmanuel Macron assure qu'il "n'y aura pas d'impôt JO"

Alors que dix millions de billets au total seront mis en vente pour ces Jeux olympiques, le chef de l'Etat insiste sur le fait que les "Jeux doivent financer les Jeux".

Le budget des Jeux olympiques de Paris a déjà augmenté, mais ce n'est pas pour autant que les Français, et surtout les Parisiens, devront mettre la main à la poche. C'est en tout cas ce qu'a assuré Emmanuel Macron en expliquant que les "Jeux doivent financer les Jeux", dans un entretien accordé au journal L'Equipe à paraître ce mardi 26 juillet. "Il n'y aura pas d'impôt JO" lié aux Jeux de Paris 2024, a-t-il ajouté. Le président de la République a par ailleurs indiqué que l'Etat "va acheter 400.000 billets" à l'occasion des JO-2024 (26 juillet - 11 août) "qu'il distribuera aux jeunes et scolaires, surtout les moins de 16 ans", mais aussi - entre autres - à des "bénévoles qui contribuent aux Jeux et au sport en France". En tout, 10 millions de billets seront mis en vente pour les JO et près de 3,4 millions pour les Jeux paralympiques de Paris, selon le site internet des organisateurs.

La "billetterie populaire" évoquée par le Président sera également destinée "aux personnes en situation de handicap, à leurs aidants et aux fonctionnaires de l'Etat et des collectivités qui aident à ces Jeux, particulièrement les catégories B et C", a précisé le chef de l'Etat qui a convoqué lundi un Conseil olympique. Près d'une dizaine de ministres ont participé à cet oral olympique pendant plus de deux heures à l'Elysée. De la Première ministre Elisabeth Borne, au ministre de l'Economie Bruno Le Maire, à celui de l'Intérieur Gérald Darmanin, de l'Education nationale Pap Ndiaye ou encore des Sports (...)

Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - JO-2024 : réunion à l'Élysée autour des éventuelles fragilités

Pour Joe Biden, les Etats-Unis "ne connaîtront pas de récession"
Variole du singe : un centre de vaccination XXL mis en place à Paris
Les habitants de cette tour de 17 étages accusent le bailleur de ne pas faire assez pour réparer les ascenseurs
Chômage : Emmanuel Macron peut-il vraiment viser le plein-emploi ?
Anne Hidalgo huée lors du concert des Rolling Stones à Paris

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles