Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 934,17
    +6,74 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 894,86
    +17,09 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 087,38
    +90,99 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0839
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 091,60
    +36,90 (+1,80 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 104,35
    -1,20 (-0,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,81
    +1,55 (+1,98 %)
     
  • DAX

    17 735,07
    +56,88 (+0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 682,50
    +52,48 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    16 274,94
    +183,02 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    5 137,08
    +40,81 (+0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2655
    +0,0029 (+0,23 %)
     

Paris 2024 : ces athlètes français obligés d'ouvrir des cagnottes en ligne pour préparer les JO

John Berry/Getty Images

J-184 avant l’ouverture des Jeux olympiques de Paris 2024. L’événement planétaire, qui va accueillir plusieurs millions de spectateurs, venus regarder les 10 500 athlètes en compétition, approche à grands pas. Pour les athlètes, qualifiés ou non pour le moment, la période est à la préparation. Mais tous ne sont pas logés à la même enseigne, décrypte 20 Minutes. Car la vie de sportif, couplée à des entraînements quotidiens, n’est pas compatible avec une vie de salarié. Or, ceux qui ne disposent pas de sponsors importants sont d’ordinaire obligés de travailler à côté. Et malheureusement, les fédérations et les partenaires ne peuvent pas toujours les soutenir financièrement.

Pour ces sportifs, parfois reconnus, il ne reste qu’une solution : les cagnottes en ligne. Champion de France du saut en hauteur à Albi en juillet dernier, Dorian Lairi est l’un d’eux. Sur la plateforme Leetchi, il a lancé sa cagnotte «Aidez-moi à financer ma saison 2024» dans le but de récolter 8 000 euros. La «dernière option», selon ses dires, mais il l’assure auprès de nos confrères : «J’étais obligé d’en arriver là. […] C’est toujours délicat de demander de l’argent à des inconnus.» Le problème touche particulièrement l’athlétisme. Champion d’Europe et médaillé olympique en 2016, le hurdler Dimitri Bascou n’échappe pas à la règle. Tout comme la lanceuse de marteau Alexandra Tavernier, médaille de bronze aux Mondiaux (2015) et vice-championne d’Europe en 2018. Le premier a recueilli un peu plus de 14 000 euros (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Après les agriculteurs, la colère de la pêche côtière
Colère des agriculteurs : «Il faut en priorité régler la question du gazole non routier», selon le député André Chassaigne
Covid-19 : les vaccins peuvent provoquer des troubles menstruels selon une étude
Giverny, Eguisheim... Ces villes de France qui sont les plus accueillantes
Guerre en Ukraine : pourquoi le montant des aides françaises devrait exploser en 2024