La bourse ferme dans 2 h 37 min
  • CAC 40

    6 628,48
    -5,29 (-0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 097,25
    -19,52 (-0,47 %)
     
  • Dow Jones

    35 084,53
    +153,60 (+0,44 %)
     
  • EUR/USD

    1,1885
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • Gold future

    1 829,80
    -6,00 (-0,33 %)
     
  • BTC-EUR

    32 670,46
    -1 013,09 (-3,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    922,14
    -8,22 (-0,88 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,54
    -0,08 (-0,11 %)
     
  • DAX

    15 526,02
    -114,45 (-0,73 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,07
    -51,35 (-0,73 %)
     
  • Nasdaq

    14 778,26
    +15,68 (+0,11 %)
     
  • S&P 500

    4 419,15
    +18,51 (+0,42 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3950
    -0,0008 (-0,06 %)
     

Parcoursup : encore beaucoup de candidats sans affectation

·1 min de lecture

Alors que la phase principale de Parcoursup se termine ce vendredi 16 juillet à minuit, plus de 91.000 candidats sont toujours dans l'attente d'une affectation pour la rentrée 2021-2022, rapportent Franceinfo et 20 Minutes. Le ministère de l'Enseignement supérieur comptabilisait jeudi soir 91.178 candidats sur un total de 841.518 qui n'ont reçu aucune proposition. Dans le détail figurent 45.683 lycéens, 33.770 candidats qui demandent une réorientation et 11.725 candidats actuellement scolarisés à l'étranger.

Malgré ces chiffres, le ministère de l’Enseignement supérieur et le ministère de l'Éducation nationale se sont félicités qu'"à ce jour, 568.000 bacheliers ont reçu au moins une proposition d’admission, soit 89,5 % d’entre eux. Ce taux est supérieur de plus de 1,3 point à celui de l’année dernière".

>> A lire aussi - Parcoursup : une solution s’ouvre aujourd’hui aux jeunes toujours sans formation

Mais pour Yann Carcel, vice-président du syndicat étudiant Fage, "plus de 91.000 candidats en attente de places, c’est beaucoup et c’est toujours trop". Même son de cloche du côté de l'Unef. "On a toujours et encore le même problème : combien de jeunes ne peuvent pas accéder à la filière de leur choix ?", déplore Mélanie Luce, présidente du syndicat étudiant, citée par 20 Minutes.

Petite réjouissance néanmoins pour le Sgen-CFDT, syndicat favorable à la réforme, les bac pro ont réussi à obtenir davantage de places de BTS cette année. "Il y a moins de bac pro sur le carreau, c’était un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voici comment recruter de nouveaux collaborateurs en ligne
Interdire le voile au travail n'est pas discriminatoire, pour la Cour de justice européenne
Tour de France : à 18 ans, il tente de trouver un CAP... avec une pancarte
Assurance chômage : le nouveau mode de calcul entrera en vigueur le 1er octobre
Frais de mission dans la fonction publique

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles