La bourse ferme dans 4 h 5 min
  • CAC 40

    5 987,92
    +193,77 (+3,34 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 455,17
    +113,00 (+3,38 %)
     
  • Dow Jones

    29 490,89
    +765,38 (+2,66 %)
     
  • EUR/USD

    0,9884
    +0,0057 (+0,58 %)
     
  • Gold future

    1 710,70
    +8,70 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    20 196,74
    +613,35 (+3,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    453,44
    +18,09 (+4,15 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,03
    +0,40 (+0,48 %)
     
  • DAX

    12 574,63
    +365,15 (+2,99 %)
     
  • FTSE 100

    7 037,60
    +128,84 (+1,86 %)
     
  • Nasdaq

    10 815,43
    +239,82 (+2,27 %)
     
  • S&P 500

    3 678,43
    +92,81 (+2,59 %)
     
  • Nikkei 225

    26 992,21
    +776,42 (+2,96 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • GBP/USD

    1,1319
    -0,0001 (-0,01 %)
     

Le parc éolien en mer de Saint-Nazaire met en lumière les carences françaises

AFP - Sebastien SALOM-GOMIS

Onze ans après le premier appel d’offres, la France se lance enfin dans l’éolien offshore. Emmanuel Macron inaugure ce matin le premier parc au large de Saint-Nazaire. Il comptera 80 turbines. Il y en a plus de 5.700 en Europe.

Emmanuel Macron a inauguré ce matin le tout . Il répondra à 20% des besoins en électricité de la Loire-Atlantique. Cette première ferme de 0,48 gigawatt va être suivie par d’autres. La puissance de l’éolien offshore devrait être multipliée par près de 15 d’ici à 2028, la programmation pluriannuelle de l'énergie ayant fixé à cette date un objectif de 6,8 GW. Et d'ici à 2050, la filière mise sur 50 GW grâce à la multiplication des appels d’offres en éolien posé et flottant. "Pour atteindre la neutralité carbone, on a besoin de l’éolien offshore, plaide Michel Gioria, délégué général de France Energie Eolienne. Aujourd'hui, 65% de notre consommation d'énergie repose sur le fossile."

Les causes du retard français

Reste qu’aujourd’hui, notre pays est en retard par rapport à l’Allemagne, la Grande-Bretagne, les Pays-Bas, le Danemark et même la Belgique. Avec Saint-Nazaire, il dispose de 80 turbines. Dans , il y a plus de 5.700! Un comble alors que la France compte la deuxième façade maritime du monde. Pourquoi ce retard? A cause de notre spécificité énergétique. Dans un pays imprégné de culture nucléaire, difficile de faire émerger d’autres ressources. "En France, avant de pouvoir commencer à installer les structures (de l’éolien en mer), les opérateurs doivent mener les études complémentaires [raccordements, impact environnemental], contribuer au débat public et attendre que tous les recours soient purgés, se désole Michel Gioria. On a perdu dix ans." Depuis 2018, la loi a été assouplie. Pour les nouveaux appels d'offres, tout le travail préparatoire sera réalisé par l'Etat.

Mega projet écossais

La France aura toutefois beaucoup de mal à rattraper son retard. "Développer de l'offshore wind exige un alignement des planètes du monde politique et industriel", explique Olivier Terneaud, directeur de la division éolienne en mer de TotalEnergies. C'est le cas du Royaume-Uni. Londres dont le mix électrique est carboné à plus de 50% et dont les ressources gazières diminuent doi[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi