Marchés français ouverture 1 h 6 min
  • Dow Jones

    32 832,54
    +29,07 (+0,09 %)
     
  • Nasdaq

    12 644,46
    -13,10 (-0,10 %)
     
  • Nikkei 225

    27 986,15
    -263,09 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0201
    +0,0006 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    20 042,65
    -3,12 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    23 421,85
    +286,23 (+1,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    557,71
    +14,83 (+2,73 %)
     
  • S&P 500

    4 140,06
    -5,13 (-0,12 %)
     

Paranoïa sous Franco

L. Cendamo/Leemage/AFP

Une plongée dans l'atmosphère pesante d'un asile pour femmes de l'Espagne conformiste des années 1950. Les destins se croisent pour une traversée initiatique

Almudena Grandes, la grande dame des lettres espagnole, a écrit là son roman le plus aride, épuré, initiatique. L'écrivaine madrilène sentait-elle venir sa propre mort d'un cancer, à 61 ans, survenue en novembre 2021 ? Toujours obsédée par l'immédiat après-guerre civile espagnole (1936-1939), la romancière et historienne recrée admirablement, dans Les Secrets de Ciempozuelos, l'atmosphère irrespirable de ces années 1950, quand l'Espagne franquiste était encore le paria de l'Europe, repliée sur elle-même, sur fond de misère, d'obscurantisme et de cynisme. Un jeune psychiatre, Germán Velazquez, exilé en Suisse depuis 1939, quitte incompréhensiblement un poste confortable, valorisant, dans l'ombre de son mentor, un médecin juif allemand lui aussi exilé, pour travailler à l'asile pour femmes de Ciempozuelos, dans la périphérie de Madrid. Un peu naïf, romantique, attiré malgré lui par le pays de ses parents et de son enfance, Germán sait qu'il commet une énorme bêtise en voulant exercer son métier dans un pays arriéré, où le conformisme moral et religieux étouffera ses tentatives d'appliquer des méthodes psychiatriques nouvelles, plus humaines.

Le paradoxe veut que, à Ciempozuelos, Germán retrouve une ancienne patiente de son père, Au-rora Rodríguez Carbal-leira. Cette intellectuelle aussi tyrannique que fine et intuitive, est enfermée là pour avoir assassiné sa propre fille dans un accès de paranoïa… C'est sûr : l'ambiance est sinistre, à l'image des visages torturés des Désastres de la guerre (napoléonienne) du peintre Goya. Mais, lumière dans tout cela, Germán fait la connaissance d'une aide-soignante mystérieuse, María Castejon, à qui Aurora a appris à lire et écrire. Ces deux marginaux à leur manière se rapprocheront par petites touches successives. Mais, pour preuve suprême de son amour, le psychiatre devra l'aider à… fuir! Les Secrets de Ciempozuelos est un grand roman, original, dense, subtil, avec des personnages jamais caricaturaux, même les plus détestables. F[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles