Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 966,68
    +55,08 (+0,70 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 872,57
    +17,21 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 131,53
    +62,42 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0823
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • Gold future

    2 045,80
    +15,10 (+0,74 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 643,66
    +852,60 (+1,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,57
    -2,04 (-2,60 %)
     
  • DAX

    17 419,33
    +48,88 (+0,28 %)
     
  • FTSE 100

    7 706,28
    +21,79 (+0,28 %)
     
  • Nasdaq

    15 996,82
    -44,80 (-0,28 %)
     
  • S&P 500

    5 088,80
    +1,77 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    39 098,68
    +836,48 (+2,19 %)
     
  • HANG SENG

    16 725,86
    -17,09 (-0,10 %)
     
  • GBP/USD

    1,2673
    +0,0015 (+0,12 %)
     

Paramount renonce à vendre sa maison d'édition Simon & Schuster à sa rivale Penguin

Flickr

Le groupe américain de médias Paramount Global a définitivement renoncé à vendre sa maison d'édition Simon & Schuster à sa rivale Penguin Random House, quelques semaines après une décision de justice bloquant la fusion entre ces deux géants du secteur au nom des lois sur la concurrence. L'opération, portant sur un montant de 2,18 milliards de dollars, avait été annoncée en novembre 2020 et aurait réuni deux des cinq plus importants éditeurs américains. Mais le ministère américain de la Justice, qui depuis l'arrivée au pouvoir de Joe Biden a durci la lutte contre les pratiques anticoncurrentielles, s'est opposé à cette fusion et a porté plainte un an plus tard. Combinées, les deux entreprises pourraient baisser le nombre de livres édités et diminuer les avances versées aux auteurs, faisaient valoir les autorités.

Une juge leur a donné raison fin octobre, estimant que le gouvernement avait apporté la preuve que l'acquisition proposée "pourrait avoir pour effet d'affaiblir le jeu de la concurrence de manière significative" sur le marché des droits des livres à succès. "Suite à cette décision (...), Paramount a résilié le contrat d'achat conformément aux termes en vigueur", a indiqué le groupe dans un document remis lundi à l'autorité américaine des marchés financiers (la SEC). Penguin doit désormais lui payer une indemnité de rupture de 200 millions de dollars. Sa maison mère, la société allemande Bertelsmann, a indiqué lundi que contrairement à ce qu'elle avait initialement annoncé, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Après Mastodon, l'engouement pour Hive, nouvelle alternative à Twitter
Bourse, taux… “la détente des marchés met-elle la Fed et la BCE mal à l’aise ?”
CAC 40 : le retour du Covid-19 en Chine inquiète la Bourse, Air Liquide et Interparfums à surveiller
L'Arcom demande à Twitter d'assurer un "environnement sûr" pour ses utilisateurs
Lidl et Aldi gagnent encore des parts de marché, les hypermarchés Casino et Auchan à la peine