La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 813,08
    -41,77 (-0,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Paradis fiscaux : les banques européennes n'ont pas réduit leur présence

·1 min de lecture

Malgré plusieurs scandales, les banques européennes sont toujours aussi présentes dans les paradis fiscaux ces dernières années ! Une étude publiée par un un bureau de recherche indépendant montre que les principales banques européennes enregistrent chaque année 20 milliards d'euros, soit 14% de leurs bénéfices totaux, dans 17 territoires à la fiscalité particulièrement favorable, a calculé l'Observatoire européen de la fiscalité, qui est hébergé à l'Ecole d'économie de Paris. Ce pourcentage est resté stable depuis 2014.

"Malgré l'importance croissante de ces questions dans le débat public et dans le monde politique, les banques européennes n'ont pas réduit de manière significative leur recours aux paradis fiscaux", affirme cet organisme qui est financé par la Commission européenne et dirigé par l'économiste français Gabriel Zucman, spécialiste de ces questions.

L'Observatoire a passé en revue les données publiées par 36 établissements financiers sur la période 2014-2020. Il identifie 17 Etats et territoires comme des destinations privilégiées, parmi lesquels les Bahamas, les Îles vierges britanniques, les Îles Caïmans, Jersey et Guernesey, Gibraltar, Hong Kong, Macao, Panama ou encore les Etats membres de l'UE que sont Malte et le Luxembourg.

>> A lire aussi - La Turquie évite une inscription sur la liste noire des paradis fiscaux de l'UE

"Les bénéfices comptabilisés dans les paradis fiscaux sont anormalement élevés: 238.000 euros par employé, contre 65.000 euros dans les autres (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Soucieuse de ne pas casser la croissance, la BCE devrait maintenir ses soutiens exceptionnels
Boeing : probablement pas de livraisons du 787 avant fin octobre
SNCF : Djebbari veut discuter des avantages dont bénéficient les cheminots
Les trains de nuit de luxe vont-ils trouver leur public ?
Coworking, restaurants étoilés... bienvenue dans les gares du futur

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles