Marchés français ouverture 4 h 55 min
  • Dow Jones

    30 775,43
    -253,88 (-0,82 %)
     
  • Nasdaq

    11 028,74
    -149,16 (-1,33 %)
     
  • Nikkei 225

    26 181,30
    -211,74 (-0,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,0474
    -0,0009 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • BTC-EUR

    19 479,28
    +225,78 (+1,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    436,36
    +4,89 (+1,13 %)
     
  • S&P 500

    3 785,38
    -33,45 (-0,88 %)
     

Pap Ndiaye, Ministre de l'Education nationale… et de la Transition digitale ?

SP

EDITO - Le nouveau ministre de l'Education nationale, Pap Ndiaye, ne manque pas de chantiers urgents, mais il pourrait fort utilement y ajouter un axe supplémentaire: le numérique.

Revalorisation des rémunérations, place des maths dans les programmes, crise du recrutement des enseignants… , ne manque pas de chantiers urgents, mais il pourrait fort utilement y ajouter un axe supplémentaire: le numérique. La transition digitale était dans toutes les têtes et sur toutes les langues . Elle a permis de garder les écoles ouvertes en France, de maintenir les cours à distance.

Mais l'exercice s'est déroulé dans l'improvisation la plus totale, souvent à l'initiative des enseignants eux-mêmes, avant d'être rattrapés par la patrouille du ministère, inflexible sur la question des outils pédagogiques.

L'épisode explique en partie le grand désarroi des profs en France. Quand le pays peine à susciter les vocations, certains voisins européens montrent l'exemple. En Finlande, chaque poste d'enseignant est convoité par cinq candidats. "Parce que les meilleurs élèves deviennent professeurs, avec une grande liberté pédagogique", explique Marie-Christine Levet, cofondatrice d'Educapital, fonds consacré aux start-up dans le domaine de l'éducation et la formation.

Lire aussi

2 milliards d'euros injectés par l'Etat

En France, durant le confinement, beaucoup de professeurs ont fait preuve de créativité, utilisant les solutions technologiques disponibles gratuitement sur le marché. Celles des grands groupes américains du secteur, la plupart du temps. Ce n'est pourtant pas faute de moyens publics: au total, plus de 2 milliards d'euros ont été injectés par l'Etat, ces trois dernières décennies, dans des plans d'équipements spécifiques. Chaque président de la République a lancé son plan numérique pour les écoles. Mais les enseignants n'ont jamais été correctement formés à ces nouvelles pratiques.

Parallèlement à cette succession de rendez-vous manqués, , surtout au cours des trois dernières années, avec son cortège de start-up. Limitées à quelques milliards d'euros dans le monde en 2019, les sommes investies par les fonds dans des jeunes pousses du secteur de l'éducation [...]

Lire la suite sur challenges.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles