Marchés français ouverture 5 h 28 min
  • Dow Jones

    30 946,99
    -491,31 (-1,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 181,54
    -343,06 (-2,98 %)
     
  • Nikkei 225

    26 709,94
    -339,53 (-1,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0529
    +0,0003 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    19 312,77
    -479,27 (-2,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    440,53
    -9,53 (-2,12 %)
     
  • S&P 500

    3 821,55
    -78,56 (-2,01 %)
     

Panique sur le nickel: un fonds porte plainte contre le marché des métaux

Le fonds américain Elliott Management a porté plainte contre la Bourse des métaux de Londres (LME) au Royaume-Uni pour avoir annulé une journée d'échanges en pleine panique sur le marché du nickel en mars, ont affirmé les deux groupes lundi.

Dans sa plainte, Elliott réclame plus de 450 millions de dollars, a ajouté une source au fait de la procédure contactée par l'AFP.

Dans des échanges chaotiques au début de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, le nickel avait connu une journée folle le 8 mars avec un prix décuplé à plus de 100.000 dollars, contre un peu plus de 20.000 dollars au début de l'année.

L'extrême volatilité des cours avait été provoquée par le pari à la baisse malheureux d'un géant chinois du nickel, qui avait été contraint de liquider sa position en achetant coûte que coûte des contrats à terme.

Le LME avait tout simplement annulé les échanges de la séance, une mesure vivement critiquée par des investisseurs et qui a déjà attiré l'attention des régulateurs britanniques.

"Elliott estime que quand le LME a annulé les échanges en nickel du 8 mars 2022 il a agi de façon illégale et au-delà des pouvoirs qu'il possède", a expliqué un porte-parole de Elliott joint par l'AFP.

La Bourse des métaux de Londres, une des plus anciennes institutions financières de la City crée il y a près d'un siècle et demi, avait argué qu'il était nécessaire d'agir car certains des participants du marché risquaient la faillite.

Le LME "a pris en compte des facteurs non pertinents et n'a pas réussi à inclure les facteurs pertinents", accuse désormais Elliott.

Les échanges ont été annulés "pour ramener le marché au dernier instant auquel le LME était certain qu'il fonctionnait de manière cohérente", se défend le LME dans un commentaire envoyé à l'AFP.

"Le LME et le LME Clear", chambre de compensation du LME également visée par l'action de Elliott, "ont constamment cherché à agir pour le bénéfice du marché", ajoute la Bourse des métaux, qui "considère la plainte d'Elliott sans fondement et se défendra vigoureusement de toute action judiciaire".

js/ved/spi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles