La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 559,57
    -31,22 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 602,41
    -15,94 (-0,44 %)
     
  • Dow Jones

    30 996,98
    -179,03 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2174
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • Gold future

    1 855,50
    -10,40 (-0,56 %)
     
  • BTC-EUR

    27 466,45
    +2 409,02 (+9,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    660,97
    +50,98 (+8,36 %)
     
  • Pétrole WTI

    51,98
    -1,15 (-2,16 %)
     
  • DAX

    13 873,97
    -32,70 (-0,24 %)
     
  • FTSE 100

    6 695,07
    -20,35 (-0,30 %)
     
  • Nasdaq

    13 543,06
    +12,15 (+0,09 %)
     
  • S&P 500

    3 841,47
    -11,60 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    28 631,45
    -125,41 (-0,44 %)
     
  • HANG SENG

    29 447,85
    -479,91 (-1,60 %)
     
  • GBP/USD

    1,3684
    -0,0046 (-0,34 %)
     

Pandémie: Trump rejette le plan de relance du Congrès et le qualifie de "honte"

·2 min de lecture

Donald Trump a rejeté mardi soir le plan de relance de 900 milliards de dollars adopté par le Congrès américain, le qualifiant de "honte".

Le président américain a rejeté ce mardi soir le plan de relance de quelque 900 milliards de dollars adopté la veille par le Congrès après des mois de blocage, en le qualifiant de "honte" et en réclamant une augmentation du montant des chèques envoyés aux familles.

"Je demande au Congrès d'amender ce projet de loi et d'augmenter les ridiculement faibles 600 dollars à 2.000 dollars ou 4.000 dollars pour un couple. Je demande également au Congrès de se débarrasser des éléments inutiles et coûteux de cette loi", a-t-il exigé dans une vidéo publiée sur Twitter.

Jugé essentiel pour remettre sur les rails la première économie mondiale, le plan adopté par les parlementaires américains lundi soir afin de soutenir les ménages et entreprises affectés par la pandémie de ne peut entrer en vigueur sans la signature du président.

Or ce dernier laisse entendre dans la vidéo qu'il n'est pas prêt à le parapher sans les changements demandés.

Le milliardaire républicain demande en effet que lui soit envoyée une proposition de loi amendée "convenable", sans quoi il pourrait revenir à "la prochaine administration" d'adopter un plan de relance. "Et cette administration, ce sera peut-être moi", a glissé M. Trump, qui ne reconnaît toujours pas sa défaite face à Joe Biden le 3 novembre.

"C'est vraiment une honte", a-t-il lâché, alors que la Maison Blanche a été impliquée dans les négociations sur le texte par le biais du secrétaire au Trésor Steven Mnuchin.

"Elle s'appelle loi d'aide au Covid mais elle n'a presque rien à voir avec le Covid", a ajouté le président, citant pêle-mêle les aides contenues dans le texte pour le Cambodge ou la Birmanie et les financements destinés à l'armée égyptienne alors que cette dernière, dit-il, "va aller acheter de l'équipement militaire quasi exclusivement russe".

La présidente de la Chambre des représentants, la démocrate Nancy Pelosi, a semblé mettre le président républicain et son camp au défi de concrétiser l'[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi