La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 951,29
    -107,23 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    14 742,10
    +81,52 (+0,56 %)
     
  • Nikkei 225

    27 581,66
    -388,56 (-1,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,1816
    -0,0010 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    25 473,88
    +387,45 (+1,54 %)
     
  • BTC-EUR

    33 836,43
    +1 642,84 (+5,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    939,04
    +9,12 (+0,98 %)
     
  • S&P 500

    4 399,06
    -2,40 (-0,05 %)
     

"La pandémie a augmenté la fortune des plus riches"

·2 min de lecture

INTERVIEW - C’est à n’y rien comprendre. Alors que le monde essaie de sortir d’une crise sanitaire sans précédent, que le chômage menace des millions de travailleurs, une petite partie de la population s’enrichit toujours davantage. Ce n’est pas un représentant du think-tank Attac, ou le partisan d'un parti politique qui le dit, mais… Capgemini, la très sérieuse société de conseil. Etonnante plongée dans ce 25ème rapport sur l’évolution de l’industrie de la banque privée (wealth management en anglais), le World Wealth Report 2021, avec Elias Ghanem, responsable de l’intelligence des marchés pour le secteur des services financiers chez Capgemini. Et ce, dix jours avant la sortie du classement Challenges des 500 plus grandes fortunes professionnelles de France.

Challenges - Votre 25ème édition du World Wealth Report montre que ce sont les patrimoines les plus élevés qui ont capté le plus de croissance l’an dernier. Cela ne vous surprend pas?

Elias Ghanem - Chaque année, Capgemini se penche sur l’évolution de la vingtaine de millions de personnes dans le monde (nous les appelons HNWI, en anglais High Net Worth Individuals) qui possèdent un patrimoine de plus d’un million de dollars, hors résidence principale. Et cette année, compte tenu du contexte, nous nous attendions à ce que cette population ait connu une période difficile. Il faut se souvenir qu’en 2008, . Or, au terme de sans précédent, qui a eu des impacts économiques évidents, non seulement il y a davantage de millionnaires (+6,3%) dans le monde, mais leur enrichissement s’est encore accéléré. Il a en effet progressé de 7,6%, presque deux points de plus que sur la période 2013-2019! Les vingt millions de HNWI pèsent désormais à eux tous près de 80.000 milliards de dollars.

Toute cette population de très riches a-t-elle prospéré de la même façon?

Non, pas du tout. Géographiquement, on voit que ce sont les HNWI d’Amérique du Nord qui ont connu l’évolution la plus favorable, avec une hausse de 10% de leur nombre et de presque 12% de leur richesse. Cela permet à cette partie du monde de reprendre la tête, avec un total de 24;300 milliards de dollars de patrimoine, devant l’Asie, à 20.000 milliards (+8,4%) et l’Europe, à 17.400 milliards de dollars (+4,5%)

Lire aussi

Et à l’intérieur de l’Europe? Comment se situe la France?

La population des HNWI européens atteint 5 millions, mais n’a cru que de 2,8%, alors que leurs fortunes s’accroissaient d’un plus modeste 4,5%. Car les évolutions, là aussi, sont très contrastées. La Grande-Bretagne a par exemple vu sa population de hauts patrimoines diminuer légèrement, de 3%. En France, elle a augmenté, mais de seulement 1,7%. Concrètement, dans notre pays, il y a eu 12.000 hauts patrimoines de plus l’an dernier, ce qui porte cette[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles