Marchés français ouverture 3 h 31 min
  • Dow Jones

    28 335,57
    -28,13 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    11 548,28
    +42,28 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    23 486,34
    -30,25 (-0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,1840
    -0,0028 (-0,24 %)
     
  • HANG SENG

    24 918,78
    +132,68 (+0,54 %)
     
  • BTC-EUR

    11 046,38
    -6,64 (-0,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    262,99
    +1,53 (+0,59 %)
     
  • S&P 500

    3 465,39
    +11,90 (+0,34 %)
     

Palladio finalise un financement de série B d’un montant de 20 millions de dollars

·7 min de lecture

-- un financement dirigé par Samsara BioCapital
-- pour soutenir l’étude ALERT de Phase 3

Palladio Biosciences, Inc. (Palladio), une société biopharmaceutique privée qui développe des médicaments au stade clinique pour les maladies rénales orphelines, a annoncé aujourd’hui avoir finalisé un investissement de série B d’un montant de 20 millions de dollars. Ce financement a été dirigé par un nouvel investisseur, Samsara BioCapital, avec la participation d’un autre nouvel investisseur, le Roche Venture Fund, et des investisseurs existants, Medicxi et Osage University Partners. Le produit du financement servira à soutenir l’étude ALERT de Phase 3 de Palladio et à faire progresser ses activités.

Le Dr Srinivas Akkaraju, associé-directeur général de Samsara BioCapital, a déclaré: «Nous sommes ravis de notre investissement dans Palladio qui financera le développement du lixivaptan, un médicament pouvant potentiellement faire avancer de manière significative le traitement de la polykystose rénale autosomique dominante (PKD). L’étude ALERT est une étape importante dans l’évaluation de l’innocuité différentielle du lixivaptan.»

«Nous sommes très heureux que Samsara et le Roche Venture Fund reconnaissent l’opportunité que représente le lixivaptan pour les patients souffrant de la PKD. Nous sommes impatients de travailler avec ces nouveaux partenaires à la poursuite du développement de cette importante thérapie», a déclaré Francesco De Rubertis, cofondateur et associé de Medicxi.

Alex Martin, directeur général de Palladio, a ajouté: «Nous nous consacrons au développement de notre principal candidat-médicament, le lixivaptan, pour le traitement de la PKD, une maladie orpheline présentant un important besoin thérapeutique non comblé et qui peut affecter plusieurs générations d’une même famille. Ce financement de série B soutiendra notre étude ALERT, un essai de Phase 3 visant à évaluer l’innocuité du lixivaptan chez les patients atteints de PKD présentant des anomalies de la chimie hépatique ou d’autres symptômes de toxicité hépatique lorsqu’ils prennent du tolvaptan, le seul médicament approuvé actuellement aux États-Unis pour le traitement de la PKD. Nous sommes reconnaissants envers la communauté des investisseurs de nous aider à progresser dans le développement de ce nouveau médicament potentiel et nous souhaitons la bienvenue à Samsara et au Roche Venture Fund chez Palladio.»

Palladio recrute actuellement des patients PKD pour l’étude ALERT (PA-ADPKD-303), le premier essai clinique de Phase 3 de la Société pour le lixivaptan. Dans le cadre de cette étude, des patients PKD âgés de 18 à 65 ans ayant définitivement cessé de prendre du tolvaptan en raison d’anomalies de la chimie hépatique ou d’autres symptômes de toxicité hépatique, seront traités au lixivaptan pendant 58 semaines. Le principal objectif de l’étude consiste à déterminer l’innocuité hépatique du lixivaptan chez ces patients. Pour plus d’informations, visiter le site: Safety of Lixivaptan in Subjects Previously Treated With Tolvaptan for Autosomal Dominant Polycystic Kidney Disease (ALERT).

À propos de Palladio Biosciences, Inc.

Palladio une société biopharmaceutique privée qui développe des médicaments au stade clinique pour les maladies rénales orphelines. Palladio développe son médicament-phare, le lixivaptan, pour traiter la polykystose rénale autosomique dominante (PKD), une maladie rénale orpheline pour laquelle les options thérapeutiques sont limitées. Le lixivaptan est un antagoniste des récepteurs V2 de la vasopressine puissant et sélectif, un mécanisme d’action dont la validation du concept a prouvé sa capacité à ralentir le déclin de la fonction rénale chez les adultes à risque de progression rapide de la PKD. Un essai clinique de Phase 2 du lixivaptan, l’étude ELiSA, a été réalisé avec succès chez des patients atteints de PKD. Dans le cadre d’un programme d’accès élargi, il a également donné des résultats positifs chez un patient dans l’incapacité de prendre du tolvaptan en raison de l’augmentation des enzymes hépatiques. Le lixivaptan est destiné uniquement à un usage expérimental. Pour plus d’informations, visiter notre site: Palladio.

La polykystose rénale (PKD): faits et chiffres clés

La PKD est une maladie génétique héréditaire qui affecte environ 600.000 personnes aux États-Unis et des millions d’autres dans le monde. On estime qu’environ 140.000 cas d’ADPKD, le type le plus courant de PKD, ont été diagnostiqués aux États-Unis. Une personne atteinte de la PKD a 50% de chance de transmettre la maladie à chacun de ses enfants. La maladie est caractérisée par l’apparition progressive et incontrôlable de kystes remplis de liquide dans les reins, chacun pouvant devenir aussi gros qu’un ballon de football. Les symptômes comprennent souvent des infections et des douleurs rénales. L’augmentation continue des kystes et le remplacement du tissu rénal normal entraîne la perte irréversible de la fonction rénale. Chaque année aux États-Unis, environ 2.500 nouveaux patients atteints de PKD ont besoin d’être dialysés ou de subir une transplantation rénale, ce qui fait de la PKD la quatrième cause d’insuffisance rénale. Il n’existe aucun traitement pour la PKD.

À propos de Samsara BioCapital

Fondé en 2016 par le Dr Srinivas Akkaraju, Samsara BioCapital est un fonds d’investissement biotechnologique de nouvelle génération axé sur la traduction de la biologie de pointe en nouvelles thérapies pour traiter les patients ayant des besoins médicaux non satisfaits. Notre équipe de scientifiques, d’investisseurs et d’entrepreneurs possède une vision à long terme de la création de valeur à toutes les étapes de l’existence des entreprises de sciences de la vie, publiques et privées. Nous croyons en une approche collaborative et pratique et au travail en étroite collaboration avec les entrepreneurs pour exploiter les passionnantes avancées scientifiques et créer des entreprises de premier plan. Samsara gère activement environ 410 millions de dollars d’actifs pour le compte de dotations, de fondations et de family offices. Pour plus d’informations, visiter le site: Samsara.

À propos du Roche Venture Fund

Le Roche Venture Fund investit dans des sociétés de biotechnologie et de diagnostic en phase de démarrage afin qu’elles deviennent des entreprises de sciences de la vie prospères et innovantes. Basé à Bâle, en Suisse, et disposant d’un bureau à San Francisco, le Roche Venture Fund investit dans le monde entier et possède un portefeuille de plus de 40 entreprises. Pour plus d’informations, visiter le site: Roche Venture Fund.

À propos de Medicxi

Medicxi est une société de capital-risque européenne qui s’est donnée pour mission de créer et d’investir dans des entreprises actives dans la chaîne de la mise au point de médicaments. Fondée par l’ancienne équipe des sciences de la vie d’Index Venture, active depuis plus de 20 ans, Medicxi investit dans des actifs tant au stade précoce qu’avancé afin de développer des produits pouvant répondre à un besoin clair non satisfait. GSK, Johnson & Johnson Innovation – JJDC, Inc., Novartis et Verily (une filiale d’Alphabet) ont investi dans les fonds de Medicxi.

Pour plus d’informations, visitez notre site: Medicxi et suivez-nous sur Twitter (@medicxi).

À propos d’Osage University Partners

OUP (Osage University Partners) est une société de capital-risque axée sur l’investissement dans des start-ups qui commercialisent des technologies universitaires pionnières. OUP crée des partenariats avec les meilleures universités de recherche pour investir dans leurs start-ups les plus innovantes et partage le fruit de ses investissements avec ses institutions partenaires. La société investit dans des entreprises de logiciels, de matériel informatique et de sciences de la vie à toutes les étapes de leur développement. OUP s’est associée à une centaine d’universités, dont 42 des 50 premières institutions américaines en termes dépenses de recherche, et a investi dans plus d’une centaine des «spin-off» qui en sont issues. OUP fait partie de la famille de fonds d’investissement Osage Partners, basée à Philadelphie, en Pennsylvanie, et gère plus de 800 millions de dollars d’actifs. Pour plus d’informations, visiter le site: OUP.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20200925005499/fr/

Contacts

Linda Hogan
Palladio Biosciences, Inc.
908-294-8728
lhogan@palladiobio.com