La bourse ferme dans 1 h 4 min
  • CAC 40

    6 637,44
    +3,67 (+0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 109,45
    -7,32 (-0,18 %)
     
  • Dow Jones

    35 008,29
    -76,24 (-0,22 %)
     
  • EUR/USD

    1,1875
    -0,0021 (-0,18 %)
     
  • Gold future

    1 828,20
    -7,60 (-0,41 %)
     
  • BTC-EUR

    32 856,67
    -807,43 (-2,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    925,78
    -24,12 (-2,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,86
    +0,24 (+0,33 %)
     
  • DAX

    15 593,78
    -46,69 (-0,30 %)
     
  • FTSE 100

    7 045,68
    -32,74 (-0,46 %)
     
  • Nasdaq

    14 697,96
    -80,30 (-0,54 %)
     
  • S&P 500

    4 401,82
    -17,33 (-0,39 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3929
    -0,0029 (-0,21 %)
     

Les paiements sans contact explosent, mais pas les fraudes

·2 min de lecture

INFOGRAPHIE - Erigés en gestes barrières pendant la crise, les paiements sans contact ont presque doublé en France en 2020. Et contrairement aux craintes de départ, les fraudes en la matière n'ont pas augmenté, au contraire.

La crise sanitaire et a particulièrement modifié les habitudes des Français en ce qui concerne leur mode de paiement. Payer sans avoir à taper son code bancaire pour effectuer un achat est désormais connu de tous, voire même devenu un réflexe pour certains clients. Dans son publié début juillet par la Banque de France, l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement (OSMP) a constaté "une croissance spectaculaire" du nombre de transactions via le paiement sans contact avec une hausse de 37,7% en volume et de 88,6% en valeur. Au total, elles ont représenté en 2020 5,1 milliards d’opérations pour un montant équivalent à 79,7 milliards d’euros.

Des résultats qui ne sont pas dus au hasard. En effet, les restrictions de circulation et les multiples confinements appliqués par le gouvernement ont contraint les Français à revoir leurs habitudes. Plébiscité par l’exécutif, ce type de transaction est apparu comme un geste barrière pour éviter au maximum les contacts physiques. En mai 2020, a même décidé d’augmenter le plafond du montant réglable par ce biais en le passant de 30 à 50 euros. "C’est une bonne nouvelle et une vraie simplification du quotidien pour tous les Français. C'est surtout un geste barrière important pour protéger la des consommateurs et des commerçants", avait alors affirmé le ministre de l’Économie, . Dès le déconfinement de mai 2020, l’utilisation du paiement sans contact a plus que doublé, .

Moins de fraudes au paiement sans contact

L’Observatoire fait par ailleurs un constat surprenant: le taux de fraude du paiement sans contact est en légère baisse sur l’année 2020 avec un taux de 0,013%, contre 0,019%, alors que cette transaction connaît davantage de succès. "Cette baisse en 2020 cache cependant des hausses de taux pour les paiements sans contact effectués avec des pays en dehors de la zone SEPA (l'espace unique de paiement en euros), que ce soit pour les porteurs ou les commerçants français", nuance le rapport. Tout comme l’année dernière[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles