Marchés français ouverture 2 h 41 min
  • Dow Jones

    34 160,78
    -7,31 (-0,02 %)
     
  • Nasdaq

    13 352,78
    -189,34 (-1,40 %)
     
  • Nikkei 225

    26 707,41
    +537,11 (+2,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,1154
    +0,0007 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    23 585,23
    -221,77 (-0,93 %)
     
  • BTC-EUR

    33 325,80
    +883,24 (+2,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    842,31
    +22,80 (+2,78 %)
     
  • S&P 500

    4 326,51
    -23,42 (-0,54 %)
     

Paiement en ligne : 12 millions de numéros de compte laissés sans protection

·1 min de lecture
Homme consultant sa banque sur mobile et ordinateur
Homme consultant sa banque sur mobile et ordinateur

La pression monte sur le secteur des paiements électroniques. Début octobre, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) a publié un « Livre blanc sur les données et moyens de paiement ». Une manière d'appeler le secteur, et notamment ses acteurs innovants, à la vigilance sur le respect des règles de protection de ses données particulièrement sensible.

Hier jeudi 30 décembre, la CNIL a mis en pratique sa doctrine. Elle a infligé à Slimpay, un de ses acteurs innovants, une amende de 180 000 euros. Le tort de cette fintech française, spécialisée dans les paiements en ligne : avoir oublié pendant plus de 4 ans, sur un serveur non protégé et accessible depuis internet, les données bancaires de 12 millions de personnes et d'avoir omis de les en avertir une fois la brèche découverte.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Nouvel An 2022 : 7 bonnes résolutions pour votre porte-monnaie
- Livret A, LDDS, LEP : quand vais-je recevoir les intérêts de mon épargne ?
- Plan d'épargne retraite : jusqu'à quel âge puis-je déduire mes versements ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles