Marchés français ouverture 5 h 1 min
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,92 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • Nikkei 225

    28 634,91
    -169,94 (-0,59 %)
     
  • EUR/USD

    1,1644
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    26 045,61
    -81,32 (-0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    53 011,57
    +176,53 (+0,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,70 (-3,31 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     

Le paiement à table par QR code se développe au restaurant, comme l'illustre l'essor de Sunday

·1 min de lecture

Le tech française est en plein ébullition. Les startups tricolores Mirakl et Sorare ont annoncé à elles deux plus d'un milliard d'euros levés dans la seule journée de mardi. Ce mercredi 22 septembre, c'est au tour de Sunday de lever 100 millions de dollars, soit 85 millions d'euros environ. Un montant plus modeste mais qui reste très élevé, surtout pour une toute jeune entreprise officiellement lancée en avril 2021, par les fondateurs de la chaîne de restaurants Big Mamma et une ancienne du site de e-commerce ManoMano, Christine de Wendel.

La recette du succès de Sunday, qui avait déjà levé autour de 20 millions d'euros en avril ? Sa technologie. La startup propose de faire évoluer la façon de payer au restaurant, à l'aide d'un simple QR code, "posé sur la table, à côté du sel, du poivre et de l'huile d'olive", explique à Business Insider France Victor Lugger, CEO de Sunday. L'avantage de ce moyen de paiement, qui fonctionne aussi bien sur Android que le système d'exploitation mobile iOS ? Un gain de temps. Régler l'addition peut s'effectuer en moins de 10 secondes, sans faire appel au serveur.

À lire aussi — Sorare lève 580 millions d'euros, un montant record dans l'histoire de la tech française

Tout est prévu, puisqu'en scannant le QR code avec son smartphone, il est possible d'accéder à la carte et aux menus, de choisir ses plats, mais aussi de diviser l'addition par le nombre de convives que l'on souhaite, ainsi que de laisser un pourboire. Se voulant simple d'utilisation, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La concurrence de SpaceX pousse Arianegroup à supprimer 600 emplois
Attendez-vous à des ruptures de stock chez Nike ces prochains mois
Ces 5 personnes souffrent d'un Covid long et ne peuvent plus travailler, ou plus comme avant
Le budget des armées va atteindre 40,9 Mds€ en 2022, en hausse de 4,3%
Ronaldo, Neymar, Messi... Le classement des footballeurs les mieux payés cette saison

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles