La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 569,16
    -97,10 (-1,46 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 083,37
    -74,77 (-1,80 %)
     
  • Dow Jones

    33 290,08
    -533,37 (-1,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1865
    -0,0045 (-0,38 %)
     
  • Gold future

    1 763,90
    -10,90 (-0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    30 442,62
    -503,41 (-1,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    888,52
    -51,42 (-5,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,50
    +0,46 (+0,65 %)
     
  • DAX

    15 448,04
    -279,63 (-1,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 017,47
    -135,96 (-1,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 030,38
    -130,97 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 166,45
    -55,41 (-1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    28 964,08
    -54,25 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 801,27
    +242,68 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,3809
    -0,0115 (-0,83 %)
     

Pages Jaunes : Solocal refuserait de rembourser les frais de télétravail, le syndicat l’assigne devant le tribunal

·1 min de lecture

Vents contraires pour SoLocal (ex-PagesJaunes). Le syndicat SNPEP-FO l'accuse de refuser de verser l'indemnité télétravail à ses salariés concernés malgré un accord spécifique signé en mai 2015. Le groupe "affirme que le télétravail tel que visé à l'accord ne correspond pas à +la situation de travail à distance imposée aux entreprises en raison de décisions gouvernementales liées à la crise sanitaire inédite+ et que les salariés étaient placés en +travail à distance+ et non en télétravail", a indiqué l'avocat du Syndical national de presse, d'édition et de publicité dans son assignation en justice.

L'article 2 de cet accord, ouvert seulement à certains métiers, prévoit "le versement mensuel d'une somme calculée sur la base forfaitaire d'un montant de 7,50 euros par jour de télétravail", rappelle l'avocat. Celui-ci s'appuie également sur deux accords nationaux interprofessionnels signés en juillet 2005 et en novembre 2020. Ce dernier vient même d'être étendu par arrêté ministériel le 2 avril 2021. "Nous n'avons pas été informés d'une telle assignation et déplorons une nouvelle tentative d'entrave et de déstabilisation du dialogue social au sein de l'entreprise", a réagi SoLocal. "Depuis mars 2020, l'entreprise a décidé de maintenir pour les 2.300 collaborateurs toutes les indemnités de transport (41 euros mensuels en moyenne) et des tickets restaurant (81 euros mensuels en moyenne)".

>> A lire aussi - Pages jaunes, encore une victime de Google

"Pour justifier le refus de verser (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Kiabi, Gémo... quels sont les meilleurs sites de vente en ligne pour la mode et les accessoires en 2021 ?
Bouygues cède l'essentiel de sa participation dans Alstom
Hydrogène : HRS (Hydrogen Refueling Solutions) obtient le feu vert de Grenoble pour le futur centre de production
Les gendarmes des marchés rappellent Elon Musk à l’ordre : il doit faire approuver certains tweets
Au Japon, le dernier maître ninja mise sur le crowdfunding

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles