La bourse est fermée
  • Dow Jones

    26 659,11
    +139,16 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    11 185,59
    +180,72 (+1,64 %)
     
  • Nikkei 225

    23 331,94
    -86,57 (-0,37 %)
     
  • EUR/USD

    1,1681
    -0,0069 (-0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 586,60
    -122,20 (-0,49 %)
     
  • BTC-EUR

    11 547,86
    +21,00 (+0,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    264,87
    +22,19 (+9,14 %)
     
  • S&P 500

    3 310,11
    +39,08 (+1,19 %)
     

Les Pages jaunes, c'est fini! Les derniers annuaires sont distribués cet automne

·1 min de lecture

Un objet du quotidien présent dans les foyers depuis un siècle va disparaître en 2021 : la dernière version imprimée des Pages jaunes est en cours de distribution. Cette année, 75 départements bénéficiaient encore d'une édition. Seuls 13 doivent encore la recevoir : dans six d'entre eux, la distribution se déroule en octobre (Calvados, Cher, Inde, Jura, Haute-Savoie, Vienne) ; pour les sept autres, elle se fera courant novembre (l'Aisne, la Côte-d'Or, la Marne et les quatre départements d'Outre-mer de la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique et la Réunion). En métropole, la Marne est traditionnellement le dernier département concerné, un ordre qui a été défini par La Poste selon les modalités d'organisation interne.

Une fin inéluctable : le célèbre annuaire avait de moins en moins de raison d'être avec l'avènement d'Internet. "Aucun de nos annonceurs se sont d'ailleurs plaints de l'arrêt de la version imprimée", note Isabelle Lascombe, directrice des annuaires imprimés chez SoLocal, la régie propriétaire de la marque Pages jaunes.

Les Pages jaunes ont d'ores et déjà assuré leur avenir

L'entreprise a en effet opéré sa mue depuis longtemps : Pagesjaunes.fr cumule non seulement 27 millions de vues par mois, mais, grâce à un solide partenariat avec Google et Bing (Microsoft), ses données alimentent les deux moteurs de recherche.

Lire aussi - Qui veut encore du bottin téléphonique?

S'il est fait sens, cette disparition n'est parfois accepté qu'à contre-cœur par les usagers. "Nous aur...


Lire la suite sur LeJDD