Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    40 028,08
    +24,49 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    16 784,70
    +98,73 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    39 069,68
    +282,30 (+0,73 %)
     
  • EUR/USD

    1,0864
    -0,0008 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    19 636,22
    +82,61 (+0,42 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 019,26
    +498,31 (+0,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 372,10
    +17,69 (+1,31 %)
     
  • S&P 500

    5 319,22
    +15,95 (+0,30 %)
     

Padel, foot à cinq… comment Players (ex-Le Five) compte rendre le sport accessible au plus grand nombre

Mahema Productions

Joseph Viéville, cofondateur en 2008, avec Tony Jalinier et Guillaume Debelmas, de la société spécialisée dans la pratique du foot à cinq Players, a étendu son univers au padel. Elle compte déjà 33 centres. Joseph Viéville est l’invité du Club Entrepreneurs Challenges - Montefiore Investment.

Challenges - Comment votre aventure d’entrepreneur a-t-elle commencé ?

Joseph Viéville - Je fais du football depuis que je suis petit. Mais mon entrée dans la vie active m’a éloigné de cette pratique. J’ai alors eu l’idée de créer un complexe sportif avec des mini-terrains de foot à louer. Après l’arrivée en 2005 du foot à cinq à Paris, j’ai lancé Le Five, à Bobigny (Seine-Saint-Denis), avec une offre destinée aux particuliers.

Pourquoi avoir fusionné en 2016 avec Soccer Park ?

Nous avions chacun une dizaine de salles. Soccer Park était surtout présent en région, avec une expérience forte sur le numérique, alors que Le Five était plus implanté en Ile-de-France. Nous avons fusionné autour de la marque Le Five, qui avait une plus forte notoriété. Ensemble, nous détenons 22 % des parts du marché du foot à cinq qui, avec ses 5 millions de pratiquants, est estimé à 140 millions d’euros.

PUBLICITÉ

Lire aussiGymlib permet aux salariés de redécouvrir les bienfaits du sport

Pourquoi avoir étendu votre activité au padel ?

Nous avons consolidé le foot à cinq tout en déployant le padel, un sport de raquettes mexicain arrivé en France en 2012. Aujourd’hui, le pays compte près de 500 000 pratiquants. Après avoir ouvert nos premières pistes à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) et Bordeaux (Gironde) en 2014, nous avons accéléré en créant un univers dédié autour de la marque 4Padel en 2018. Selon nous, le padel est au tennis ce que Le Five est au foot.

Comment votre réseau est-il constitué aujourd’hui ?

Notre groupe, que nous avons rebaptisé Players en 2023, compte 33 centres, dont 16 multisports (foot, padel, squash, escalade), 3 exclusivement consacrés au padel à Toulouse, Strasbourg et Rouen, et 14 pour le foot. Avec 120 pistes, nous détenons 15 % du marché des pistes de padel en France. En juin, nous ouvrons un centre 4Padel dans le XXe arrondissement de Paris, ainsi qu’à Reims. Notre ambition : atteindre 200 pistes en France en 2025.

Quels tarifs appliquez-vous ?

Le tarif horaire pour un terrain d[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi