Marchés français ouverture 8 h 35 min
  • Dow Jones

    35 741,15
    +64,13 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    15 226,71
    +136,51 (+0,90 %)
     
  • Nikkei 225

    28 600,41
    -204,44 (-0,71 %)
     
  • EUR/USD

    1,1614
    -0,0031 (-0,27 %)
     
  • HANG SENG

    26 132,03
    +5,10 (+0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    54 105,06
    +1 211,03 (+2,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 502,82
    +1 260,14 (+519,26 %)
     
  • S&P 500

    4 566,48
    +21,58 (+0,47 %)
     

Pacte Aukus : Boris Johnson reçu à la Maison Blanche

·1 min de lecture

Boris Johnson a été reçu à la Maison Blanche par Joe Biden. La nouvelle alliance militaire entre le Royaume-Uni, les Etats-Unis et l'Australie, appelé pacte Aukus, a été bien sûr au menu des discussions, parmi d'autres sujets. Chacun continue d'avancer ses pions dans la crise des sous-marins français.

Les Européens ont exprimé leur solidarité avec Paris. De son côté, le chef de l'OTAN s'est exprimé en marge de l'Assemblée générale de l'ONU à New York, appelant les alliés à laisser de côté leurs différends.

"Je comprends parfaitement la déception de la France. En même temps, les alliés de l'OTAN sont d'accord sur les grands dossiers, sur les défis les plus importants, et nous devons faire front ensemble au sein de l'OTAN, l'Amérique du Nord et l'Europe ensemble dans l'OTAN, pour faire face à tous nos défis communs, y compris le changement de l'équilibre mondial des forces," a déclaré Jens Stoltenberg.

Le nouveau pacte Aukus a mis le feu aux poudres de la relation transatlantique. Il s'est élaboré dans le dos des Français qui ont vu s'annuler la vente de 12 sous-marins commandés par l'Australie. Pour Washington, la priorité stratégique est de contrer les ambitions militaires de la Chine dans la zone Indo-Pacifique, une vision partagée par Londres et Canberra.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles