Marchés français ouverture 4 h 39 min

Pacific Drilling annonce ses résultats pour le quatrième trimestre et l’exercice complet 2019

  • Le Pacific Sharav remporte un nouveau contrat pour deux puits de la part de Murphy au Mexique
  • Coefficient d’efficacité de 99,3 % pour le quatrième trimestre et de 97,4 % pour l’exercice 2019 

Pacific Drilling S.A. (NYSE: PACD) (« Pacific Drilling » ou la « Société ») a déclaré aujourd’hui ses résultats pour le quatrième trimestre et l’exercice complet 2019.

Bernie Wolford, PDG de Pacific Drilling, a déclaré, « Au quatrième trimestre, le Pacific Khamsin a repris ses activités car nous avons démarré un nouveau contrat avec Equinor dans le golfe du Mexique aux États-Unis. Nous avons également commencé à mobiliser le Pacific Bora à Oman où il forera le tout premier puits en eau profonde de ce pays dans le cadre de son contrat avec Eni. Nous avons poursuivi sur cette lancée positive au début de l’année 2020 en capitalisant sur le renforcement de la demande pour nos plateformes haut de gamme en eau profonde. Notre réputation en matière d’excellence opérationnelle et de service à la clientèle nous a permis de démarrer une nouvelle relation avec Murphy Oil Corporation eu égard au Pacific Sharav au Mexique. »

M. Wolford a poursuivi, « Bien que nous ayons été surpris et déçus par la sentence arbitrale du tribunal concernant la construction du Pacific Zonda, ce résultat n’a pas eu d’incidence sur nos opérations. Comme nous l’avons indiqué précédemment, nos deux filiales impliquées dans le litige ont déposé une demande auprès de la Haute Cour de Londres pour obtenir l’autorisation de faire appel de cette sentence arbitrale. Bien que nous espérions une résolution positive du processus d’appel, nous ne nous sommes à aucun moment appuyés sur l’éventualité d’un arbitrage positif dans notre planification financière d’entreprise. Comme toujours, nous restons concentrés sur notre cœur de métier et sur l’apport d’une excellence opérationnelle à nos clients. »

Et M. Wolford de conclure, « En ce qui concerne l’avenir, nous constatons une incertitude importante sur les marchés mondiaux en raison de la réduction de la demande liée au COVID-19 et des changements récents en termes de stratégies d’approvisionnement et de tarification du pétrole. De la fin 2019 au début de l’année 2020, nous avons connu un resserrement notable de la fourniture de plateformes en eau très profonde dans la partie américaine du Golfe du Mexique et un déclin dans la fourniture de plateformes actives dans les autres régions. D’un autre côté, il y a aujourd’hui plus d’appels offres actifs sur le marché que nous n’en avions vus depuis 2014. Nous continuons à travailler pour générer des flux de trésorerie positifs de nos activités, à mesure que la demande du marché pour nos plateformes s’améliore et que les tarifs journaliers deviennent plus favorables. À cette fin, nous avons eu le plaisir d’obtenir récemment une facilité de crédit renouvelable de 50 millions USD qui nous donne la souplesse financière nécessaire pour profiter de nouvelles opportunités de marché. »

Commentaires financiers et opérationnels pour le quatrième trimestre 2019

Le chiffre d'affaires des contrats de forage pour le quatrième trimestre 2019 était de 33,1 millions USD contre 54,3 millions USD au troisième trimestre 2019. La baisse du chiffre d’affaires est due essentiellement au fait que le contrat du Pacific Sharav établi pour cinq avec Chevron est arrivé à son terme fin août 2019, et que celui-ci a continué de travailler pour Chevron à un tarif journalier inférieur, reflétant le marché actuel. Cette baisse du chiffre d’affaires a été en partie contrebalancée par les revenus tirés du démarrage des opérations contractuelles pour le Pacific Santa Ana et le Pacific Khamsin en décembre 2019.

Les charges d’exploitation du quatrième trimestre 2019 ont atteint 63,3 millions USD contre 60,3 millions USD au troisième trimestre 2019.

Les frais généraux et administratifs s'élevaient à 8,2 millions USD au quatrième trimestre 2019, contre 8,9 millions USD au troisième trimestre 2019.

La perte nette s’élevait à 308,1 million USD au quatrième trimestre 2019 par rapport à une perte nette de 90,8 millions USD au troisième trimestre 2019. La perte nette du quatrième trimestre 2019 comprend une perte de 217,6 millions USD liées aux filiales non consolidées, s’expliquant principalement par l’élimination d’une créance du bilan à la suite de la décision d’arbitrage concernant le Pacific Zonda en faveur de Samsung Heavy Industries Co. Ltd (« SHI »).

Le BAIIA(a) ajusté du quatrième trimestre 2019 s’est élevé à (36,8) millions USD contre (13,8) million USD au troisième trimestre 2019.

Les dépenses en capital pour le quatrième trimestre 2019 étaient de 4,0 millions USD, contre 9,7 millions USD au troisième trimestre 2019. La baisse des dépenses en capital était essentiellement attribuable à la baisse des paiements effectués pour l’achat d’un système de forage sous pression géré.

Notes de bas de page

(a)

Le BAIIA et le BAIIA ajusté sont des mesures financières non PCGR. Pour consulter la définition du BAIIA et du BAIIA ajusté, ainsi qu’un rapprochement aux pertes nettes, veuillez vous référer aux annexes incluses dans le présent communiqué. La direction utilise ces mesures d’exploitation pour faire le suivi des résultats de la Société et considère que ces mesures fournissent un complément d’information qui illustre l’impact de notre efficacité d’exploitation ainsi que les coûts d’exploitation et de soutien encourus pour assurer la performance du chiffre d’affaires.

Projections pour 2020

Un échéancier des projections de Pacific Drilling pour 2020 au 11 mars 2020 est disponible dans la sous-section « Results » de la section « Investor Relations » de notre site Web, www.pacificdrilling.com.

Conférence téléphonique

Pacific Drilling tiendra une conférence téléphonique à 10 h, heure normale du Centre, le mardi 12 mars 2020 pour discuter des résultats du quatrième trimestre et de l’exercice 2019.

Pour accéder à cette téléconférence, les personnes intéressées doivent contacter l’opérateur de conférence téléphonique en composant le +1 866-253-3270 pour l’Amérique du Nord, ou le +1 646-843-4609 en dehors de l’Amérique du Nord, environ 10 minutes avant le début de la conférence, et communiquer le code d’accès 2196217. Les personnes intéressées sont invitées à s’inscrire à la conférence téléphonique à l’avance en se rendant sur le site : http://bit.ly/RegisterQ42019Call. Une rediffusion de la conférence sera disponible sur le site Web de la société ou en composant le +1 866-595-5357 et en indiquant le code d’accès 2196217.

À propos de Pacific Drilling

Avec ses navires de forage les meilleurs de leur catégorie et son équipe extrêmement expérimentée, Pacific Drilling s’est donné pour mission de dépasser les attentes de ses clients en leur fournissant les services de forage en eau ultra-profonde les plus sûrs, efficaces et fiables du secteur. La flotte de sept navires de forage de Pacific Drilling constitue l’une des flottes les plus jeunes et les plus modernes au monde sur le plan technologique. Pacific Drilling a son siège principal au Luxembourg et à Houston. Pour de plus amples informations sur Pacific Drilling, notamment la situation actuelle de sa flotte, veuillez consulter son site Web à l’adresse www.pacificdrilling.com.

Déclarations prévisionnelles

Certaines déclarations et informations figurant dans le présent communiqué de presse constituent des « déclarations prévisionnelles » au sens des dispositions de la loi « Private Securities Litigation Reform Act » de 1995. Ces déclarations se reconnaissent généralement à l’emploi de termes tels que « anticiper », « croire », « pouvoir », « estimer », « s’attendre à », « prévoir », « envisager », « avoir l’intention de », « notre capacité à », « planifier », « potentiel », « prédire », « projeter », « projeté », l’emploi du futur et du conditionnel, ou d’autres termes similaires ne revêtant généralement pas de caractère historique. Ces déclarations prévisionnelles ne sont valables qu’à la date des présentes, et la Société rejette toute obligation de mettre à jour ou de réviser les déclarations prévisionnelles, que ce soit en raison de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou autrement.

Nos déclarations prévisionnelles expriment nos attentes ou nos prévisions actuelles en ce qui concerne des résultats ou des événements potentiels futurs, y compris : la performance financière et opérationnelle future et les soldes de trésorerie ; les niveaux de coefficients d’efficacité ; les perspectives du marché ; les prédictions de tendances ; les futures opportunités de contrats clients ; les taux journaliers des contrats futurs ; nos stratégies commerciales et les plans ou objectifs de la direction ; la durée estimée des contrats clients ; le portefeuille de commandes ; les dépenses en capital prévues ; les prévisions en termes de coûts et d’économies ; les attentes concernant la demande d’appel de nos deux filiales eu égard à la sentence arbitrale prononcée à leur encontre concernant le navire de forage Pacific Zonda en faveur de SHI, le résultat de la procédure de mise en faillite de ces filiales, et l’impact potentiel de la décision du tribunal sur nos opérations futures, notre situation financière, nos résultats d’exploitation et nos liquidités.

Bien que nous soyons d’avis que les hypothèses et les attentes reflétées dans nos déclarations prévisionnelles sont raisonnables et de bonne foi, ces déclarations ne constituent pas des garanties, et les résultats futurs réels peuvent différer sensiblement en raison de divers facteurs. Ces déclarations sont soumises à un certain nombre de risques et incertitudes et se basent sur un certain nombre de jugements ; de plus, les hypothèses, à la date de ces déclarations, sont faites sur des événements futurs, dont un grand nombre sont en dehors de notre contrôle. Les événements et les résultats réels peuvent varier sensiblement de ceux anticipés, estimés, projetés ou sous-entendus par nous dans ces déclarations, en raison de divers facteurs, notamment si l’un ou plusieurs de ces risques ou incertitudes devaient se matérialiser, ou si nos hypothèses sous-jacentes devaient s’avérer être incorrectes.

Les facteurs importants qui pourraient faire varier sensiblement les résultats réels de nos attentes sont les suivants : l’évolution des risques liés à la pandémie de coronavirus et les perturbations importantes qui en résultent au sein des économies internationales ainsi que sur les marchés financiers et pétroliers internationaux, notamment une baisse importante du prix du pétrole en 2020 ; le marché mondial du pétrole et du gaz et son impact sur la demande pour nos services ; le marché du forage en mer, notamment la réduction des dépenses en capital de nos clients ; les variations au niveau mondial, de l’offre et de la demande en pétrole et en gaz ; la disponibilité des appareils de forage et l’offre et la demande pour des navires de forage à haute spécification et pour d’autres plateformes de forage en concurrence avec notre flotte ; notre capacité à conclure et négocier des conditions favorables pour les nouveaux contrats de forage ou les extensions de contrats ; notre capacité à conclure ou exécuter des contrats définitifs et à satisfaire d’autres conditions habituelles ayant trait aux lettres d’intention ou d’attribution que nous recevons pour nos navires-foreurs ; les dates réelles de début de contrats ; l’éventuelle annulation, renégociation, résiliation ou suspension de contrats de forage en réponse à des difficultés mécaniques, à la performance, à des changements sur le marché ou à d’autres raisons ; les coûts liés à l’empilement des plateformes de forage ; les temps d'immobilisation et autres risques liés aux opérations de forage en mer, y compris les réparations ou maintenances imprévues, les relocalisations, intempéries, ouragans ou accidents ; notre petite flotte et notre dépendance vis-à-vis d’un nombre limité de clients ; les risques de litiges dans des juridictions étrangères et les retards causés par des tiers dans le cadre de ces litiges ; l’issue de la procédure de mise en faillite de nos deux filiales et toute action que SHI ou d’autres pourraient intenter dans le cadre de la procédure de mise en faillite ou d’autres procédures contre la société et ses filiales ; le risque que nos actions ordinaires soient radiées de la cote de la Bourse de New York ; ainsi que les autres facteurs de risque décrits dans notre Rapport annuel 2018 sur Formulaire 20-F déposé auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) le 12 mars 2019 et dans nos rapports de situation ponctuelle sur Formulaire 6-K. Ces documents sont disponibles sur notre site Web www.pacificdrilling.com, ou sur le site Web de la SEC www.sec.gov.

PACIFIC DRILLING S.A. ET FILIALES

 

États consolidés des résultats condensés

(en milliers USD, sauf données par action) (non audité)

 

 

 

Successeur

 

Prédécesseur

 

Successeur

 

Prédécesseur

 

 

Trois

 

Trois

 

Période du

 

Période du

 

 

 

Période du

 

Période du

 

 

 

 

Mois

 

Mois

 

20 novembre

 

1er octobre

 

 

 

20 novembre

 

1er janvier

 

Année

 

 

Clos au

 

Clos au

 

jusqu’au

 

jusqu’au

 

Exercice clos au

 

jusqu’au

 

jusqu’au

 

Clos au

 

 

31 décembre

 

30 septembre

 

31 décembre

 

19 novembre

 

31 décembre

 

31 décembre

 

19 novembre

 

31 décembre

 

 

2019

 

2019

 

2018

 

2018

 

2019

 

2018

 

2018

 

2017

Chiffre d’affaires

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Contrats de forage

 

$

33 131

 

 

$

54 315

 

 

$

28 489

 

 

$

31 073

 

 

$

229 777

 

 

$

28 489

 

 

$

236 379

 

 

$

319 716

 

Coûts et charges

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Charges d’exploitation

 

 

63 269

 

 

 

60 324

 

 

 

19 744

 

 

 

25 050

 

 

 

228 143

 

 

 

19 744

 

 

 

189 606

 

 

 

244 089

 

Frais généraux et administratifs

 

 

8 182

 

 

 

8 855

 

 

 

4 245

 

 

 

9 572

 

 

 

38 293

 

 

 

4 245

 

 

 

50 604

 

 

 

87 134

 

Charges de dépréciation et d’amortissement

 

 

27 165

 

 

 

47 734

 

 

 

27 277

 

 

 

38 187

 

 

 

193 128

 

 

 

27 277

 

 

 

248 302

 

 

 

278 949

 

Pertes liées aux filiales non consolidées

 

 

217 640

 

 

 

488

 

 

 

806

 

 

 

 

 

 

220 152

 

 

 

806

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

316 256

 

 

 

117 401

 

 

 

52 072

 

 

 

72 809

 

 

 

679 716

 

 

 

52 072

 

 

 

488 512

 

 

 

610 172

 

Perte d’exploitation

 

 

(283 125

)

 

 

(63 086

)

 

 

(23 583

)

 

 

(41 736

)

 

 

(449 939

)

 

 

(23 583

)

 

 

(252 133

)

 

 

(290 456

)

Autres produits (charges)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Intérêts débiteurs

 

 

(24 794

)

 

 

(24 459

)

 

 

(10 904

)

 

 

(29 046

)

 

 

(97 698

)

 

 

(10 904

)

 

 

(106 632

)

 

 

(178 983

)

Radiation des coûts de financement reportés

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(30 846

)

Éléments de réorganisation

 

 

(70

)

 

 

(24

)

 

 

(1 300

)

 

 

(1 743 556

)

 

 

(1 975

)

 

 

(1 300

)

 

 

(1 799 664

)

 

 

(6 474

)

Intérêts créditeurs

 

 

1 145

 

 

 

1 510

 

 

 

1 008

 

 

 

428

 

 

 

6 292

 

 

 

1 008

 

 

 

3 148

 

 

 

2 717

 

Autres produits (charges)

 

 

(9

)

 

 

(409

)

 

 

526

 

 

 

350

 

 

 

(729

)

 

 

526

 

 

 

(1 904

)

 

 

(8 261

)

Perte avant impôts

 

 

(306 853

)

 

 

(86 468

)

 

 

(34 253

)

 

 

(1 813 560

)

 

 

(544 049

)

 

 

(34 253

)

 

 

(2 157 185

)

 

 

(512 303

)

Charge d’impôts sur le revenu (profit)

 

 

1 264

 

 

 

4 315

 

 

 

(6 769

)

 

 

(3 261

)

 

 

12 416

 

 

 

(6 769

)

 

 

(2 308

)

 

 

12 863

 

Perte nette

 

$

(308 117

)

 

$

(90 783

)

 

$

(27 484

)

 

$

(1 810 299

)

 

$

(556 465

)

 

$

(27 484

)

 

$

(2 154 877

)

 

$

(525 166

)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Perte par action ordinaire, de base

 

$

(4,11

)

 

$

(1,21

)

 

$

(0,37

)

 

$

(84,72

)

 

$

(7,42

)

 

$

(0,37

)

 

$

(100,89

)

 

$

(24,64

)

Nombre moyen pondéré d’actions en circulation, de base

 

 

75 007

 

 

 

75 005

 

 

 

75 010

 

 

 

21 368

 

 

 

75 011

 

 

 

75 010

 

 

 

21 359

 

 

 

21 315

 

Perte par action ordinaire, diluée

 

$

(4,11

)

 

$

(1,21

)

 

$

(0,37

)

 

$

(84,72

)

 

$

(7,42

)

 

$

(0,37

)

 

$

(100,89

)

 

$

(24,64

)

Nombre moyen pondéré d’actions en circulation, diluées

 

 

75 007

 

 

 

75 005

 

 

 

75 010

 

 

 

21 368

 

 

 

75 011

 

 

 

75 010

 

 

 

21 359

 

 

 

21 315

 

PACIFIC DRILLING S.A. ET FILIALES

 

Bilans consolidés condensés

(en milliers) (non audité)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

31 décembre

 

30 septembre

 

31 décembre

 

 

2019

 

2019

 

2018

Actifs :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Trésorerie et équivalents de trésorerie

 

$

278 620

 

 

$

355 906

 

 

$

367 577

 

Liquidités soumises à des restrictions

 

 

6 089

 

 

 

6 076

 

 

 

21 498

 

Comptes débiteurs, nets

 

 

29 252

 

 

 

29 751

 

 

 

40 549

 

Autres comptes débiteurs

 

 

 

 

 

 

 

 

28 000

 

Matériaux et fournitures

 

 

43 933

 

 

 

43 986

 

 

 

40 429

 

Frais reportés, courants

 

 

16 961

 

 

 

1 397

 

 

 

482

 

Charges constatées d’avance et autres actifs courants

 

 

15 732

 

 

 

10 288

 

 

 

8 667

 

Total des actifs courants

 

 

390 587

 

 

 

447 404

 

 

 

507 202

 

Immobilisations corporelles, nettes

 

 

1 842 549

 

 

 

1 860 724

 

 

 

1 915 172

 

À recevoir de filiales non consolidées

 

 

 

 

 

204 790

 

 

 

204 790

 

Immobilisation incorporelle

 

 

 

 

 

 

 

 

85 053

 

Investissement dans filiales non consolidées

 

 

 

 

 

11 400

 

 

 

11 876

 

Autres actifs

 

 

23 423

 

 

 

22 252

 

 

 

24 120

 

Total des actifs

 

$

2 256 559

 

 

$

2 546 570

 

 

$

2 748 213

 

Passif et fonds propres :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comptes créditeurs

 

$

24 223

 

 

$

12 009

 

 

$

14 941

 

Charges à payer

 

 

27 924

 

 

 

20 292

 

 

 

25 744

 

Intérêts courus

 

 

15 703

 

 

 

31 406

 

 

 

16 576

 

Produit constaté d’avance, courant

 

 

7 567

 

 

 

5 931

 

 

 

 

Total du passif courant

 

 

75 417

 

 

 

69 638

 

 

 

57 261

 

Dette à long terme

 

 

1 073 734

 

 

 

1 064 643

 

 

 

1 039 335

 

À payer à filiales non consolidées

 

 

 

 

 

4 194

 

 

 

4 400

 

Autre passif à long terme

 

 

38 577

 

 

 

33 143

 

 

 

28 259

 

Total passif

 

 

1 187 728

 

 

 

1 171 618

 

 

 

1 129 255

 

Fonds propres :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Actions ordinaires

 

 

751

 

 

 

751

 

 

 

750

 

Capital d’apport additionnel

 

 

1 652 681

 

 

 

1 650 685

 

 

 

1 645 692

 

Actions rachetées, au prix coûtant

 

 

(652

)

 

 

(652

)

 

 

 

Déficit accumulé

 

 

(583 949

)

 

 

(275 832

)

 

 

(27 484

)

Total des capitaux propres attribuables aux actionnaires

 

 

1 068 831

 

 

 

1 374 952

 

 

 

...