Marchés français ouverture 7 h 14 min
  • Dow Jones

    34 033,67
    -265,63 (-0,77 %)
     
  • Nasdaq

    14 039,68
    -33,22 (-0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    29 291,01
    -150,29 (-0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,1996
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    28 436,84
    -201,66 (-0,70 %)
     
  • BTC-EUR

    31 860,52
    -2 017,24 (-5,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    961,10
    -31,37 (-3,16 %)
     
  • S&P 500

    4 223,70
    -22,89 (-0,54 %)
     

<p>Chronique "C'est la vie"</p> - L'homme embelli

·2 min de lecture

Le maquillage masculin : le nouveau savoir-vivre de l'homme élégant.

Gommer les cernes, redessiner le sourcil, marquer les pommettes… Est-ce vraiment du maquillage ? Plutôt une politesse, non ? Offrir une physionomie avenante en ces temps d’infinie lassitude relève de l’opération de survie. Un peu de BB Cream, un trait de crayon au ras des cils pour « ouvrir » l’œil. Du maquillage, vraiment ? Ces messieurs ont de ces pudeurs. Ils sont pourtant quelques-uns à l’admettre : avec ces foutues réunions Zoom, on se découvre creusé, fatigué, terne, les traits irréguliers, un gros nez, de tout petits yeux… face à l’impitoyable webcam qui vous filme comme une brute. Bref, en plus du ras-le-bol, on se sent moche.

Certains ont réagi : 300 % d’augmentation des achats de cosmétiques masculins depuis 2020, et une croissance de 80 % de requêtes pour s’embellir sur Google. On compatit. Quand on n’a pas l’habitude, comme les femmes ou les jeunes, de se regarder sous toutes les coutures, tous les éclairages, eh bien voir sa tête en gros plan, ça produit un choc. Question de génération. Les ados, garçons ou filles, se sont toujours observés en détail dans le miroir. Et aujourd’hui encore plus. Les selfies, tutos, FaceTime et autres TikTok sont devenus une formation pratique, un savoir-faire acquis à la vitesse de l’éclair. On devient tous experts en shooting, comme sur une séance photo d’Isabelle Huppert avec Dominique Issermann.

Car pour profiter de l’efficacité des nouveaux éclairages – ces ring lights avec modulateur d’intensité et filtre adoucissant – qu’on s’est empressés d’acquérir, il ne suffit pas de se planter devant son ordi ou son téléphone comme le ravi de la « conf ». Non, il y a un travail derrière ce velouté, cet éclat ; osons le mot, cette aura. Passé un certain âge, homme ou femme, la(...)


Lire la suite sur Paris Match