La bourse ferme dans 6 h 20 min
  • CAC 40

    6 666,06
    +53,30 (+0,81 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 119,67
    +30,37 (+0,74 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,03 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1888
    +0,0013 (+0,11 %)
     
  • Gold future

    1 810,00
    -7,20 (-0,40 %)
     
  • BTC-EUR

    33 249,79
    -2 238,98 (-6,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    961,45
    +11,54 (+1,22 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,25
    -0,70 (-0,95 %)
     
  • DAX

    15 597,63
    +53,24 (+0,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 096,46
    +64,16 (+0,91 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,62 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 781,02
    +497,43 (+1,82 %)
     
  • HANG SENG

    26 235,80
    +274,77 (+1,06 %)
     
  • GBP/USD

    1,3920
    +0,0014 (+0,10 %)
     

Pôle emploi : le nombre de chômeurs sans aucune activité baisse nettement en mai

·1 min de lecture

La situation du marché du travail va-t-elle (enfin) s'améliorer ? Le nombre d'inscrits à Pôle emploi en mai 2021 peut en tout cas donner de l'espoir. Le mois dernier, le nombre de chômeurs en catégorie A (sans activité) a enregistré une forte baisse, de 3,5%. Soit 134.100 inscrits en moins. On compte ainsi un peu plus de 3,7 millions d'inscrits en catégorie A, selon les chiffres de la Dares, le service statistique du ministère du Travail, publiés ce vendredi 25 juin.

En avril, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A avait enregistré une hausse de 1,7%, en raison du troisième confinement. Le mois de mai est toutefois marqué par une forte hausse des demandeurs d'emploi de catégories B et C (activité réduite) : +95.000, soit +4,4%. En raison du déconfinement, les demandeurs d'emploi ont basculé de la catégorie A vers ces catégories. En incluant les catégories B et C, la baisse sur le mois de mai est donc logiquement réduite. Le nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B et C en France (hors Mayotte) recule de 0,6% par rapport au mois précédent (-39.000), et s'établit à 5,973 millions.

Ces statistiques mensuelles sont publiées sans commentaire sur le site de la Dares, qui a décidé de revenir à une analyse des évolutions trimestrielles, moins volatiles, comme avant la crise sanitaire du Covid-19. Les derniers résultats trimestriels, publiés fin avril, avaient fait état d'une légère baisse du chômage au 1er trimestre (-0,4%), la hausse restant de 6,3% sur un an.

Les chiffres (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Open space, flex office… ces modes de travail dont les salariés ne veulent plus
Comment le télétravail va permettre aux entreprises de réaliser des économies
Télétravail : voici le nombre de jours idéal pour les salariés
Assurance chômage : le nouveau mode de calcul applicable au 1er octobre ?
Conditions de travail : les Français aspirent à un meilleur équilibre entre vie pro et vie perso

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles