La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    41 105,46
    -737,30 (-1,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Pôle emploi : ces aides à ne pas oublier quand vous êtes en fin de droit

·1 min de lecture
Pôle emploi
Pôle emploi

La vie professionnelle n’est pas toujours un parcours linéaire avec la crainte parfois de se retrouver privé d’emploi. Si les conditions légales sont remplies, une allocation d’assurance chômage mensuelle appelée allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) est versée par Pôle Emploi. La durée d’indemnisation est fixée, selon la période d’activité professionnelle antérieure et l’âge du salarié en recherche d’emploi à 24 mois, 30 mois ou 36 mois. Les travailleurs indépendants, c’est-à-dire les chefs d’entreprises qui n’ont pas le statut de salarié, les commerçants, artisans, entrepreneurs, etc., peuvent - s’ils remplissent les conditions - bénéficier de l’allocation des travailleurs indépendants (ATI) versée pendant 183 jours par Pôle Emploi.

De nouvelles règles

Le Conseil d'État a suspendu la réforme controversée de l'assurance chômage qui devait entrer en vigueur le 1er juillet. Il a estimé inopportunes les nouvelles règles, « censées favoriser la stabilité de l'emploi en rendant moins favorable l'indemnisation du chômage des salariés ayant alterné contrats courts et inactivité », en cette « période d'incertitudes sur la situation économique ». Les syndicats dénonçaient principalement un nouveau mode de calcul du montant de l'allocation chômage pénalisant les demandeurs d'emploi alternant chômage et activité.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Assurance vie, compte-titres... Ces pratiques commerciales douteuses qui agacent
- Néobanque : N26 offre 30 euros à ses nouveaux clients
- Tickets resto : le plafond de 38 euros prolongé

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles