Marchés français ouverture 6 h 43 min
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • Nikkei 225

    28 875,23
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,1932
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    28 882,46
    +65,39 (+0,23 %)
     
  • BTC-EUR

    29 199,33
    +662,42 (+2,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    840,11
    +53,50 (+6,80 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     

Pêche post-Brexit: démonstration de force des pêcheurs français devant Jersey

·2 min de lecture

Entre 50 et 70 navires normands et bretons ont pris part à cette manifestation maritime contre les conditions de pêche imposées aux marins français après le Brexit.

Une cinquantaine de bateaux de pêche ont protesté dans le calme et sous la surveillance de la Royal Navy, jeudi devant l'île anglo-normande de Jersey, contre les conditions de pêche imposées aux marins français après le Brexit, avant de regagner leurs ports en début d'après-midi. Entre 50 et 70 navires normands et bretons ont pris part à cette manifestation maritime qui s'est déroulée sans incident jusqu'à 14H00, a constaté un photographe de l'AFP à bord d'un bateau normand. Quelques fumigènes ont été allumés en début de matinée.

A quelques miles de là, deux navires de la Royal Navy, le HMS Severn et le HMS Tamar, ont été déployés pour "surveiller la situation", selon un porte-parole du ministère de la Défense britannique, évoquant "une mesure strictement préventive en accord avec le gouvernement de Jersey". Les deux navires britanniques ont été rappelés après le départ des bateaux de pêche français. Deux patrouilleurs français ont également été envoyés aux abords de Jersey pour d'éventuelles opérations de secours en mer.

Les pêcheurs français étaient partis dans la nuit depuis les côtes normandes et bretonnes. "C'est incroyable d'avoir réussi à réunir tout ce monde-là", s'est réjoui Camille Lécureuil, venu de Carteret (Manche), évoquant "au moins 70 bateaux". Après s'être approchés de l'entrée du port de Saint-Hélier, la capitale de Jersey, les pêcheurs se sont écartés pour laisser passer un cargo à destination de Guernesey. "Les consignes de ne pas bloquer l'intérieur du port sont suivies", a précisé une source militaire française à l'AFP. Le ministre des Affaires étrangères de l'île Ian Gorst a aussi évoqué à la BBC une manifestation "pacifique".

"

Le politique doit prendre le relais

"

Après une rencontre avec un(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles