La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 372,84
    -575,45 (-1,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Pétrolier : les Etats-Unis, Israël et le Royaume-Uni accusent l'Iran d'attaque meurtrière

·1 min de lecture

Téhéran serait-il impliqué dans une nouvelle affaire criminelle ? Israël, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont accusé dimanche l'Iran d'être derrière une récente attaque meurtrière contre un pétrolier en mer d'Oman, Washington menaçant d'une "réplique appropriée" tandis que Téhéran a nié tout lien avec cette affaire. Jeudi, le pétrolier Mercer Street, géré par la société d'un milliardaire israélien, a été la cible d'une attaque au drone, selon l'armée américaine qui dispose de navires dans la région.

L'attaque, qui n'a pas été revendiquée, a fait deux morts : un Britannique employé par la société de sécurité Ambrey, et un membre d'équipage roumain, selon l'armateur Zodiac Maritime, propriété de l'Israélien Eyal Ofer. Israël a aussitôt pointé du doigt l'Iran, son ministre des Affaires étrangères Yaïr Lapid accusant vendredi la République islamique d'être "un exportateur de terrorisme, de destruction et d'instabilité qui fait mal à tout le monde". Le chef de la diplomatie israélienne a appelé à une action à l'ONU contre l'Iran.

Téhéran a nié toute implication: "le régime sioniste (Israël, NDLR) doit cesser de (lancer) de telles accusations infondées", a déclaré dimanche le porte-parole de sa diplomatie Saïd Khatibzadeh. "L'Iran n'hésitera pas un instant à défendre ses intérêts et sa sécurité nationale". Le Premier ministre israélien, Naftali Bennett, a rejeté ces déclarations affirmant : "Je peux dire avec une certitude absolue que l'Iran a mené cette attaque contre le navire (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : l'immunité collective pourrait être atteinte dès le début de l'automne
Martinique : pillage d'un hypermarché lors de l'incendie d'un vaccinodrome, les manifestations se poursuivent
Aide au retour volontaire : demande et montant
Appel à la vaccination obligatoire, changement des règles pour entrer en Allemagne... Le flash éco du jour
Le sud de l'Europe en proie aux incendies, des dizaines de touristes évacués

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles