La bourse ferme dans 5 h 5 min

Pétrole : la valeur de Saudi Aramco plombée par les craintes sur le climat ?

L'introduction en Bourse très attendue de Saudi Aramco pourrait décevoir sur le front de la valorisation. La question du changement climatique devrait en effet s'inviter dans l'opération de mise sur le marché du géant pétrolier saoudien, des analystes soulignant que les préoccupations environnementales pèseront vraisemblablement sur le prix de l'action qui sera publié dimanche. Attaques "terroristes", tensions géopolitiques régionales, risque de baisse de la demande mondiale en hydrocarbures... Aramco a énuméré, dans un prospectus publié la semaine dernière, les risques potentiels courus par les investisseurs désireux d'acquérir ses actions.

Et l'entreprise la plus rentable au monde, qui pompe près de 10% du pétrole mondial, a aussi reconnu craindre les effets de la défiance croissante vis-à-vis des énergies fossiles sous l'impulsion des ONG environnementalistes. "Les préoccupations et les impacts du changement climatique pourraient réduire la demande mondiale d'hydrocarbures (...) et amener la société à investir des capitaux supplémentaires" pour être mieux respectueuse de l'environnement, souligne Aramco dans son prospectus.

>> A lire aussi - Saudi Aramco, des dividendes dopés pour réussir l'introduction en Bourse ?

De telles préoccupations exprimées par l'opinion publique mondiale et inscrites dans les réglementations nationales ou les traités internationaux pourraient, selon l'entreprise, "impulser une transition vers des énergies fossiles à plus faible intensité de CO2 tels que le gaz ou vers des sources d'énergies alternatives". Les énergies fossiles sont considérées comme les premiers responsables des émanations de gaz à effet de serre, cause principale du réchauffement de la planète.

L'ONU et des groupes de défense de l'environnement intensifient la pression sur les Etats et les compagnies pétrolières pour réduire les émissions de CO2. Interrogé par l'AFP, Hossein Askari, professeur en commerce international à l'Université George Washington, va plus loin que l'entreprise

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le pétrole chute, plombé par les craintes sur la Chine
Pétrole : Saudi Aramco, des dividendes dopés pour réussir l’introduction en Bourse ?
Le pétrole rechute lourdement, craintes sur la guerre commerciale
“Les craintes sur la croissance plombent le pétrole, mais il y a deux raisons d’être optimiste”
Le pétrole décolle, porté par des espoirs sur le commerce