Marchés français ouverture 8 h 21 min

Le pétrole plonge, Vladimir Poutine se dit armé pour gagner la “guerre”

Les prix du pétrole restent chahutés, après un plongeon historique et une tentative de rebond pour le moins laborieux. Pénalisés par les perspectives de hausse d'une production d'or noir déjà très abondante, les barils de Brent et de WTI refluaient de près de 4% à la mi-journée. "Après la chute historique des prix en début de semaine, la situation sur le marché du pétrole reste extrêmement volatile", a commenté Carsten Fristch, analyste de Commerzbank. "Cette phase de fortes fluctuations des prix devrait se poursuivre pendant encore un certain temps", a-t-il ajouté.

Après l'échec des négociations la semaine dernière à Vienne entre les pays membres de l'Opep emmenés par l'Arabie saoudite et leurs alliés, dont la Russie, Ryad a décidé d'ouvrir les vannes et a déclenché une guerre des prix qui s'est traduite lundi sur les marchés par une chute historique des cours d'environ 25%, la pire séance depuis le début de la guerre du Golfe en 1991, avant un rebond de 10% le lendemain. Mais le bras de fer continuait mercredi, la compagnie nationale saoudienne Saudi Aramco annonçant qu’elle envisageait d'augmenter encore davantage sa capacité de production de pétrole d’un million de barils par jour (mbj) pour la porter à 13 mbj, soit plus de 3 mbj de plus que sa production actuelle, sur un marché qui souffre déjà d'une offre excédentaire. Les Emirats arabes unis se sont également dit prêts mercredi à augmenter leur approvisionnement en pétrole de plus d'un million de baril par jour.

>> A lire aussi - L'effondrement du pétrole menace l'Algérie d'une crise grave

Face à la guerre des prix du pétrole, le président russe Vladimir Poutine se dit armé pour l'emporter mais devra en parallèle tenir ses promesses d'investir massivement pour relancer la croissance et d'enrichir les Russes. Vladimir Poutine a assuré mercredi que la Russie sortirait avec "calme et dignité" de la crise actuelle et que son économie en serait même "renforcée".

>> A lire aussi - Pétrole, taux, Bourse... l'impact dévastateur

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Votre pharmacien à la place du médecin pour certaines maladies, ces villes dont les habitants dépendent le plus des prestations sociales... Le flash éco du jour
Opportuniste, Revolut propose d’investir dans l’or en un clic
Yuka condamnée pour avoir dénigré les boîtes de conserve
Michel-Edouard Leclerc promet un site pour contrer Amazon
Dans les Vosges, ils avaient récolté 1,2 million d’euros avec des numéros surtaxés