La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 310,41
    -83,34 (-0,24 %)
     
  • Nasdaq

    14 075,35
    -98,80 (-0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    29 441,30
    +279,50 (+0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,2133
    +0,0010 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    28 638,53
    -203,60 (-0,71 %)
     
  • BTC-EUR

    34 006,20
    +664,17 (+1,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 023,72
    +13,11 (+1,30 %)
     
  • S&P 500

    4 248,21
    -6,94 (-0,16 %)
     

Pétrole : Total, Shell et ExxonMobil signent enfin avec le Nigeria, après un long bras de fer

·1 min de lecture

Fin du (long) bras de fer entre le Nigeria et les majors du pétrole ! Après deux ans de discorde avec Lagos, Shell, Exxon Mobil, Total, Eni et la Nigeria National Petroleum Commission (NNPC), partenaires de la licence d’exploitation OML 118, qui abrite le champ off-shore Bonga, ont signé un nouvel accord de partage de production pour 20 ans, qui "marque un tournant important dans l'exploitation des opérations off-shore au Nigeria", se félicite la NNPC sur Twitter. "Plus de 10 milliards de dollars d'investissements vont pouvoir être engagés grâce à ce développement", s'enthousiasme la compagnie publique pétrolière.

Fin novembre, le Nigeria avait adopté une nouvelle législation pour imposer un meilleur partage des ressources avec les majors internationales. Cette mesure, qualifiée de "moment décisif" par le chef de l'Etat Muhammadu Buhari, devait entre autres, imposer une taxe forfaitaire de 10% sur les champs en mer et de 7,5% sur les champs on-shore (contre 5% auparavant) dans un contexte de baisse des investissements. L'extraction dans des bassins off-shore, notamment en eaux profondes, est toutefois extrêmement coûteuse et les majors avaient ainsi exigé une renégociation de leurs conditions financières, pour lancer la seconde phase de développement de Bonga.

>> A lire aussi - Face à la chute du pétrole, l'Arabie saoudite supprime les allocations et triple la TVA !

Le bloc OML 118, à 120 km des côtes nigérianes, abrite le champ Bonga qui a actuellement une production de 150.000 (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les spécialistes de l’assurance emprunteur
Vaccin Covid-19 : l’UE menace AstraZeneca d’une astreinte de 10 millions d'euros par jour
Un cadre de Technip Energies soupçonné d'avoir perçu un gros dessous de table, enquête du PNF
Défense, renseignement... Thales et Atos s'allient sur les données sensibles
Où se sont rendus les Franciliens après le déconfinement ? Uber dévoile les tendances