Pétrole: reprise du brut avec l'indice PMI chinois.

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
HSBA.L613,000,80

(CercleFinance.com) - Porté par les bonnes nouvelles provenant de Chine, la prochaine échéance du contrat sur le Brent de mer du Nord (livrable en janvier) s'adjugeait 0,7% à 108,7 dollars, le WTI américain le précédant de 1% à 86,2 dollars

Certes, le débat budgétaire américain n'avance guère, alors qu'en cas d'absence d'accord, les mesures automatiques de hausse des recettes et de baisse de dépenses affecteraient négativement le PIB américain à hauteur de 4 points de pourcentage l'an prochain. Aux dernières nouvelles, le 'speaker' républicain de la Chambre des représentants, John Boehner, a déclaré que les discussions 'piétinaient'. 'Il a réitéré lors d'une conférence de presse sa demande de réductions profondes des dépenses publiques en échange de tout compromis fiscal', rapportaient les analystes d'Aurel BGC ce matin. ?Les deux camps semblent camper sur leurs positions', commente Saxo Banque.

Mais selon les analystes de Standard Bank, et pour une fois, les opérateurs pétroliers sont parvenus à passer outre. Les cours ont donc été portés par des ventes au détail américaines meilleures qu'attendu, ainsi que par les données toujours positives provenant de l'activité industrielle de la Chine.

En effet, selon celui calculé par HSBC (London: HSBA.L - actualité) , l'indice PMI manufacturier chinois pour le mois de décembre est ressorti au-delà de la barre des 50 séparant baisse et hausse d'activité pour le 2ème mois de suite. Il se situe ainsi à 50,9 en décembre (la publication de l'indice ayant été avancée en raison des fêtes de fin d'année), après 50,5 en novembre.

Rappelons que selon le BP Statistical Yearbook, si les Etats-Unis étaient en 2011 les premiers consommateurs mondiaux de pétrole avec 20,5% du total (mais un chiffre en valeur absolue en baisse de 1,9% sur un an), la proportion consommée par la Chine, qui a augmenté de 5,5% en valeur absolue par rapport à 2010, atteignait alors 11,4% et se classait donc en 2ème position.

Ajoutons que le dollar, unique devise de négoce du brut, continue de se dévaluer contre l'euro. Vers 1,31 dollar l'euro à cette heure, la monnaie unique européenne a repris plus de 1% sur la semaine.


Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.