La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 816,90
    -18,90 (-1,03 %)
     
  • BTC-EUR

    35 221,31
    -27,34 (-0,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

Pétrole : repli des cours du brut, pénalisés par le variant Delta

·1 min de lecture

Après avoir battu de nouveaux records en plus de deux ans et demi pendant la séance asiatique, les cours du brut se sont repliés lundi 28 juin, pénalisés par la propagation du variant Delta et alors que se profile le sommet très attendu de l'Opep+. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août a fini à 74,68 dollars à Londres, en baisse de 1,97% ou 1,80 dollar par rapport à la clôture de vendredi. A New York, le baril de WTI pour le même mois a perdu 1,54% ou 1,14 dollar, à 72,81 dollars. Le Brent et le WTI ont touché plus tôt dans la journée 76,60 dollars et 74,45 dollars, une première depuis le mois d'octobre 2018, avant de refluer.

En cause, "des prévisions de reprise de la demande de pétrole au cours de l'été peut-être un peu surestimées", estime Louise Dickson, analyste de Rystad. Les investisseurs "se trouvent confrontés à un retour à la réalité cette semaine, alors que le variant Delta affecte l'Europe et qu'une poussée de contaminations en Asie du Sud-Est et en Australie provoque de nouveaux confinements", ajoute-t-elle. Le marché attend par ailleurs le sommet des treize membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et de leurs dix alliés via l'accord Opep+ prévu jeudi, au cours duquel le cartel doit statuer sur son niveau de production à compter du mois d'août, voire au-delà.

>> A lire aussi - Pétrole, gaz, charbon : la part des énergies fossiles aussi élevée qu'il y a dix ans

Neil Wilson, de Markets.com, table sur "une augmentation de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le Bitcoin (BTC) a-t-il enfin touché son point bas ?
L’EuroFighter assemblé en Suisse ? La proposition d’Airbus pour décrocher le contrat à 5,5 milliards d’euros
Crédit Agricole “profite de la remontée des taux” : le conseil Bourse du jour
Écologie : “les entreprises sont les mieux placées pour changer le monde”
Le dollar a-t-il touché le fond ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles