Marchés français ouverture 4 h 50 min
  • Dow Jones

    33 821,30
    -256,33 (-0,75 %)
     
  • Nasdaq

    13 786,27
    -128,50 (-0,92 %)
     
  • Nikkei 225

    28 576,91
    -523,47 (-1,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,2039
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    28 546,53
    -589,20 (-2,02 %)
     
  • BTC-EUR

    46 548,07
    +669,89 (+1,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 283,26
    +48,84 (+3,96 %)
     
  • S&P 500

    4 134,94
    -28,32 (-0,68 %)
     

Le pétrole rechute faute de nouveaux moteurs, la vaccination en Europe inquiète

·1 min de lecture

Le pétrole est à la peine. Les cours du Brent et du WTI chutent de 1,7% et 1,5%, à 67,80 et 64,40 dollars respectivement, après un début de semaine pourtant "dynamique", a souligné Tamas Varga, analyste de PVM. La production industrielle et les ventes de détail ont en effet affiché des hausses record en Chine sur un an lors des deux premiers mois de l'année, selon les chiffres publiés lundi par le Bureau national des statistiques. "Les données chinoises ont aidé le marché européen du pétrole brut à flirter brièvement avec la barrière des 70 dollars le baril dans les premières heures d'échange (...) mais l'enthousiasme n'a pas prévalu", a continué M. Varga.

Les marchés du brut "manquent de nouveaux moteurs, ce qui incite les investisseurs à prendre leurs bénéfices", a estimé de son côté Jeffrey Halley, de Oanda. Le marché adopte également une position attentiste avant la conclusion de la réunion de la Banque centrale américaine (Fed) mercredi, à même de faire bouger le prix du dollar et donc celui de l'or noir, vendu et acheté en billets verts.

>> A lire aussi - Face à la chute du pétrole, l'Arabie saoudite supprime les allocations et triple la TVA !

Le niveau relativement élevé des cours du brut - le WTI a par exemple atteint en tout début de semaine dernière un plus haut depuis octobre 2018 - fait aussi craindre aux investisseurs une augmentation à moyen terme de l'offre, notamment américaine, alors que la plupart des producteurs dont ceux de l'Organisation des pays exportateurs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L’enseigne bio Biocoop ne connaît pas la crise
AstraZeneca : risques de poursuites de l’UE, qui dénonce “des coups de canif” dans le contrat !
La cantine d’entreprise nouvelle génération
M6 : TF1 aurait fait “l’offre la plus engageante”, importantes économies à la clé
La sécurité des résidences des joueurs du PSG renforcée après deux violents home-jacking