La bourse ferme dans 1 h 47 min
  • CAC 40

    6 362,59
    +74,26 (+1,18 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 995,34
    +42,89 (+1,09 %)
     
  • Dow Jones

    34 256,18
    +234,73 (+0,69 %)
     
  • EUR/USD

    1,2143
    +0,0059 (+0,49 %)
     
  • Gold future

    1 838,50
    +14,50 (+0,79 %)
     
  • BTC-EUR

    41 724,56
    -97,52 (-0,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 405,88
    +47,32 (+3,48 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,79
    +0,97 (+1,52 %)
     
  • DAX

    15 335,03
    +135,35 (+0,89 %)
     
  • FTSE 100

    7 020,06
    +56,73 (+0,81 %)
     
  • Nasdaq

    13 247,41
    +122,42 (+0,93 %)
     
  • S&P 500

    4 146,49
    +33,99 (+0,83 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4099
    +0,0047 (+0,34 %)
     

"Le pétrole pourrait continuer à grimper… pas le bitcoin !"

·1 min de lecture

C’est début février que le cours du pétrole a réussi à refranchir la barre des 60 dollars le baril, alors qu’il n’en valait que 40 il y a quelques mois. Et ce n’est sans doute pas fini, selon notre chroniqueur Pierre Sabatier. Pour son “Coup de cœur” mensuel dans le “Grand rendez-vous de l’épargne” (Capital / Radio Patrimoine), l’économiste estime en effet que les perspectives de croissance économique, très fortes en Chine comme dans le reste de l’Asie, devraient contribuer à soutenir son cours. Ces pays, beaucoup moins touchés par la pandémie que le reste du monde, ne cessent en effet d’accroître leur demande de matières premières. Le tout, dans le cas du pétrole, sur un marché atypique. “Il est tenu par le cartel autorisé de l’Opep, qui entend contenir l’offre”, rappelle le président de Primeview. Il faudra toutefois être attentif aux conséquences de cette inflation du pétrole sur la capacité de rebond des économies européennes.

>> Notre service - Testez notre comparateur de comptes-titres pour faire baisser vos frais de Bourse

Notre chroniqueur n’est en revanche pas aussi optimiste pour le bitcoin, dont le cours flirte désormais avec les 60.000 dollars, mais qui fait l’objet de son “Coup de gueule”. “Le marché de cette cryptomonnaie est fermé et petit, et donc facilement manipulable”, explique Pierre Sabatier. Notamment lorsque le créateur de Tesla, Elon Musk, se lance dans des prophéties autoréalisatrices sur son cours. Pour le président de Primeview, il faudrait désormais (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les placements dans le non coté n’ont pas souffert de la crise
Le Private Equity, ce nouveau placement qui peut rapporter gros
Pourquoi confier son épargne à un robot plutôt qu’à un humain ?
Déclaration de revenus : les nouveautés à connaître pour bien la remplir cette année
Déclaration de vos revenus cryptos : le guide complet 2021 au programme de la newsletter 21 Millions