Pétrole: léger reflux du brut, peu de volumes.

(CercleFinance.com) - Dans un marché sans volume alors que Wall Street était fermée hier, et que Tokyo l'est aujourd'hui, le cours du pétrole se tassait dans de faibles volumes. Vers 13 heures, la prochaine échéance du contrat sur le Brent de mer du Nord (livrable en janvier) se tassait modérément de 0,1% à 110,4 dollars, le WTI américain cédant 0,3% à 87,2 dollars.

Les dernières statistiques publiées par l'Energy Information Agency (EIA) pour les Etats-Unis font état d'une baisse inattendue des stocks commerciaux de pétrole brut outre-Atlantique au titre de la semaine dernière, à 374,5 millions d'unités.

On notera, parmi les produits raffinés et alors que l'automne annonce le début de la saison de chauffe, que les réserves de distillats, catégorie qui comprend diesel et fuel domestique, ont reculé de 115,5 à 112,8 millions de barils.

Dans les deux cas, ces chiffres plutôt haussiers pour le brut en ce qu'ils signalent une certaine hausse de la demande.

Cependant, du côté géopolitique, les tensions israélo-palestiniennes de ces derniers jours sont légèrement retombées. Selon les spécialistes de Saxo Banque, ?le cessez-le-feu entre Israël et le Hamas contribue à apaiser les tensions sur le marché. (...) Le respect du cessez le feu depuis le 21 novembre soulage les investisseurs et éloigne pour le moment le spectre d'un embrasement de la région. Dans ce contexte, les (opérateurs baissiers) profitaient de cette situation pour prendre leurs profits?.


Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.