La bourse ferme dans 26 min
  • CAC 40

    6 099,07
    +51,76 (+0,86 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 556,89
    +18,01 (+0,51 %)
     
  • Dow Jones

    31 545,06
    +106,80 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0520
    -0,0067 (-0,63 %)
     
  • Gold future

    1 821,40
    -3,40 (-0,19 %)
     
  • BTC-EUR

    19 817,45
    -114,88 (-0,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    454,23
    +4,16 (+0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,29
    +0,72 (+0,66 %)
     
  • DAX

    13 264,81
    +78,74 (+0,60 %)
     
  • FTSE 100

    7 328,83
    +70,51 (+0,97 %)
     
  • Nasdaq

    11 468,81
    -55,74 (-0,48 %)
     
  • S&P 500

    3 903,71
    +3,60 (+0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,20 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,45 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,2202
    -0,0068 (-0,55 %)
     

Pétrole : la demande devrait dépasser les niveaux pré-Covid, prévient l’AIE

"La consommation va surpasser les niveaux pré-pandémie pour la première fois, à 101,6 millions de barils par jour (mb/j) en 2023", a écrit l'Agence internationale de l'énergie (AIE) dans son rapport mensuel sur le pétrole publié mercredi 15 juin, qui contient ses premières prévisions pour l'an prochain. "Une grande part de cette probable accélération résulte d'une reprise robuste de la demande chinoise, faisant suite aux graves perturbations liées au Covid-19 en 2022", explique l'AIE. Cela fera plus que compenser un ralentissement du côté des pays développés de l'OCDE.

Pour 2022, elle prévoit une demande mondiale de 99,4 mb/j, légèrement revue en hausse par rapport au mois dernier en raison d'une croissance plus forte que prévue en mars et avril. Cela reste 1 mb/j au-dessous des niveaux de 2019. L'AIE note que les cours du pétrole continuent leur progression après l'invasion de l'Ukraine par la Russie, avec des prix de l'essence qui progressent plus encore en raison de capacités de raffinage très limitées. Les prévisions de prix sont ainsi "structurellement élevées", ce qui se traduit par une diminution des déplacements automobiles.

En revanche, la forte reprise du trafic aérien soutient la demande pétrolière à moyen-terme, juge l'AIE. "La dynamique derrière la reprise des voyages en avion en Europe et en Amérique du nord est de plus en plus manifeste", soulignent les experts.

Côté offre, l'AIE prévoit que les pays hors de l'alliance Opep+ (qui compte notamment la Russie dans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : des Chinois veulent manifester, leur pass sanitaire devient rouge
Covid-19 : face à Omicron, un nouveau vaccin de Pfizer ?
Voici les députés qui ont employé le plus d'assistants parlementaires
Ce jackpot offert au futur gagnant de la télé-réalité inspirée de Squid Game
Les mesures que Macron pourrait faire passer grâce aux Républicains à l'Assemblée

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles