Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 010,83
    -12,91 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 955,01
    -11,67 (-0,23 %)
     
  • Dow Jones

    37 983,24
    -475,84 (-1,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0646
    -0,0085 (-0,79 %)
     
  • Gold future

    2 360,20
    -12,50 (-0,53 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 464,18
    -2 852,16 (-4,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    85,45
    +0,43 (+0,51 %)
     
  • DAX

    17 930,32
    -24,16 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 995,58
    +71,78 (+0,91 %)
     
  • Nasdaq

    16 175,09
    -267,10 (-1,62 %)
     
  • S&P 500

    5 123,41
    -75,65 (-1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    39 523,55
    +80,92 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    16 721,69
    -373,34 (-2,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,2451
    -0,0104 (-0,83 %)
     

Pétrole : les cours grimpent malgré un gonflement massif des stocks américains

Pixabay

Les cours du pétrole ont solidement grimpé mercredi 11 janvier, toujours poussés par les perspectives d'ouverture de la Chine susceptible d'augmenter la demande d'or noir, et en dépit d'un gonflement massif des stocks de brut américains. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars a bondi de 3,20% à 82,67 dollars. Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI) pour livraison en février, a gagné 3,04% à 77,41%.

La hausse des cours a été portée par "les attentes continues que la Chine va se reprendre", a souligné à l'AFP Bart Melek de TD Securities ajoutant que plusieurs banques avaient relevé leurs objectifs de prix pour le baril de brut. "Nous estimons qu'on pourrait voir d'ici six à neuf mois environ un million, voire un million et demi de barils de nouvelle demande de la part de la Chine", a relevé l'analyste de TD Securities.

La Chine a rouvert depuis dimanche sa frontière avec Hong Kong, et mis fin à la quarantaine obligatoire pour les voyageurs en provenance de l'étranger, ce qui devrait relancer la mobilité dans et à l’extérieur du pays. Un grand nombre de voyages est particulièrement attendu à l'approche du Nouvel An chinois, fin janvier, ce qui pourrait aussi doper la demande et faire monter les prix. A cela se sont ajoutés des chiffres inattendus du côté des stocks hebdomadaires de brut américains et surtout du côté de leurs réserves stratégiques.

Les stocks ont augmenté massivement de façon surprise avec 19 millions de barils supplémentaires, (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Jeux vidéo : le titre d'Ubisoft s'effondre en bourse, plombé par les résultats "décevants" du groupe
Le défi des mutuelles face aux risques de dépendance
Après les trains, Orient-Express se lance dans les croisières de luxe
Lidl : vers la fin de la publicité des aliments "malsains" pour enfants
Réforme des retraites : les syndicats des transports appellent à une "grève puissante" le 19 janvier