Pétrole: les barils de nouveau sans grande tendance.

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
BELI.PA28,96-1,13
1586.TWO38,400,05
CBK.DE13,030,20

(CercleFinance.com) - Difficile de discerner la moindre tendance sur les marchés pétroliers. Vers 13 heures, la prochaine échéance du contrat sur le Brent de mer du Nord (livrable en février maintenant) grappillait 0,5% à 108,3 dollars, le WTI américain (janvier encore) gagnant 0,6% à 87,7 dollars

?La reprise des discussions aux Etats-Unis au sujet du 'mur fiscal' a favorisé la prise de risque sur les marchés des matières premières?, estime Saxo Banque.

Comme le rappelle Aurel BGC, ?la presse faisait état ce week-end, d'une proposition de John Boehner dans laquelle les Républicains auraient fait sauter le tabou de la hausse du taux d'impôt sur les revenus les plus élevés (supérieurs à un million de dollars). Face à cette 'concession' du leader des Républicains, la rumeur veut que Barack Obama soit prêt à des baisses de dépenses de sécurité sociale. Les deux dirigeants se sont rencontrés lundi pendant trois quarts d'heure.? Bref, ?l'écart entre démocrates et républicains semble s'être rétréci?, ajoute RTFX.

Cependant, les analystes d'Aurel BGC ajoutent : ?les investisseurs veulent, toutefois, croire que la chute de la falaise budgétaire sera évitée, même si des parlementaires des deux bords commencent à évoquer les bénéfices qu'il pourrait avoir à repousser les discussions au mois de janvier?.

Toujours du côté américain, les stocks de pétrole brut dont l'Energy Information Agency (EIA) fera état demain devraient selon le consensus avoir baissé de l'ordre d'un million de barils.

Commerzbank (Xetra: 803200 - actualité) soulignait hier que le 'roll-over' du contrat janvier au contrat février sur le Brent a pu perturber la lecture des cours. Vendredi soir, le contrat en janvier avait terminé sous les 109 dollars.

Le (Paris: FR0000072399 - actualité) bureau d'études ajoute que selon le dernier rapport hebdomadaire de l'autorité de régulation des marchés de matières premières US, la CFTC (Taiwan OTC: 1586.TWO - actualité) , les positions nettes longues sur le brut ont été fortement réduites de 25% environ la semaine dernière. Il s'agit de la plus forte réduction de position depuis septembre, souligne Commerzbank.

La banque rappelle enfin que si le Brent gagne en importance dans le monde entier en tant que 'benchmark' (étalon) pour nombre de pétroles, il n'en reste pas moins que la production des champs de mer du Nord dont le Brent fait partie ne fait que se réduire. 'La Norvège a admis qu'elle avait manqué son objectif de production en novembre (1,44 million de barils/jour, soit 15% sous la cible visée), et ce pour le troisième mois consécutif'.


Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.