La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 569,16
    -97,10 (-1,46 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 083,37
    -74,77 (-1,80 %)
     
  • Dow Jones

    33 290,08
    -533,37 (-1,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1865
    -0,0045 (-0,38 %)
     
  • Gold future

    1 763,90
    -10,90 (-0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    30 277,34
    -809,46 (-2,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    888,52
    -51,42 (-5,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,50
    +0,46 (+0,65 %)
     
  • DAX

    15 448,04
    -279,63 (-1,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 017,47
    -135,96 (-1,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 030,38
    -130,97 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 166,45
    -55,41 (-1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    28 964,08
    -54,25 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 801,27
    +242,68 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,3809
    -0,0115 (-0,83 %)
     

Pétrole : le baril de WTI passe enfin le cap des 70 dollars

·1 min de lecture

Les marchés n'avaient pas vu cela depuis deux ans et demi. Le cours du baril de WTI, référence du pétrole brut aux Etats-Unis, a brièvement atteint lundi 70 dollars, porté par la reprise de la demande face à une offre contenue. En cours de séance asiatique, le baril de WTI pour livraison en juillet a tout juste atteint 70 dollars, un niveau plus vu depuis octobre 2018, avant de se replier légèrement.

Le Brent, référence européenne, a pour sa part touché 72,27 dollars, à son plus haut depuis mai 2019. "L'action de l'Opep+ pour limiter l'offre et les programmes de vaccination à travers le monde ont permis d'épuiser une partie des stocks mondiaux de brut, ce qui explique la hausse des prix", a résumé Tamas Varga, analyste chez PVM.

Après une année de demande plombée par les confinements provoqués par la pandémie de Covid-19, l'espoir d'un été normal aux Etats-Unis dope les cours, puisque les conducteurs du pays qui consomme le plus de pétrole au monde pourront circuler librement. Et l'alliance Opep+, qui unit l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et dix autres producteurs, dont la Russie, se sont tenus la semaine dernière à leur politique prudente d'augmentation de la production.

Pour l'instant, "la réponse des producteurs qui ne font pas partie de l'accord est limitée", souligne Eugen Weinberg, analyste chez Commerzbank. Le nombre de puits actifs aux Etats-Unis n'a pas augmenté la semaine dernière, selon les données de l'entreprise Baker Hughes, signe que les exploitants (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Sport : les champions des sites de vente en ligne en 2021
Google écope d'une lourde amende de l'Autorité de la concurrence en France
Japon : Toyota s'excuse suite au suicide d'un employé et s'engage contre le harcèlement
La "marketplace" de Facebook visée par deux enquêtes pour pratiques anticoncurrentielles
Bourse, or, immobilier... quel est le meilleur placement sur le long terme ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles