La bourse ferme dans 4 h

Le pétrole et les actions plombés par le coronavirus venant de Chine, LVMH et Kering attaqués

Le coronavirus fait des vagues sur les marchés financiers... Vendredi, Wall Street a clôturé en forte baisse et le CAC40 plonge ce matin. En Asie, l'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a dévissé de plus de 2% lundi à la clôture, victime de craintes sur la croissance relatives à l'extension de l'épidémie virale qui sévit en Chine et a déjà atteint plusieurs autres pays, dont le Japon. Les actions des compagnies aériennes, agences de voyages, valeurs du luxe et fabricants de cosmétiques prisés des Chinois ont sévèrement chuté.

Les restrictions de circulation s'étendent en Chine dans l'espoir d'enrayer cette épidémie de pneumonie virale, alors que plusieurs pays, dont le Japon, préparent l'évacuation de leurs ressortissants de la zone en quarantaine. Ces inquiétudes ont aussi des effets sur les taux de change : le yen, valeur refuge, a tendance à grimper face aux autres principales devises, ce qui incite davantage les investisseurs à se défaire d'actions de groupes exportateurs japonais.

>> A lire aussi - Les Français de Wuhan seront rapatriés en milieu de semaine. Notre carte en temps réel

Les prix du pétrole chutent, affectés par la propagation de l'épidémie de coronavirus et son impact sur la demande d'or noir en Chine et dans le monde. Vers 10H40 GMT (11H40 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars valait 58,74 dollars à Londres, en baisse de 3,21% par rapport à la clôture de vendredi. A New York, le baril américain de WTI pour la même échéance, perdait 3,28% à 52,41 dollars. Les deux indices de référence sont à leurs niveaux les plus bas depuis octobre et poursuivent leur plongeon amorcé la semaine dernière (-6,4% pour le Brent et -7,4% pour le WTI). "Les investisseurs craignent un ralentissement de la croissance chinoise et du secteur du tourisme à l'échelle mondiale, deux facteurs clés de la demande en pétrole", a expliqué Neil Wilson, de Markets.com "Quand le moteur économique commence à avoir des ratés, le besoin en essence chute", a résumé

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Carte grise 2020 : combien allez-vous la payer, région par région
“L’or et l’argent profitent des taux bas et des craintes sur le dollar et la dette”
Retraite progressive : des avancées… et un recul
Les monospaces et utilitaires électriques veulent conquérir les professionnels
Le gendarme de la Bourse inflige une amende salée à la BRED