La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    52 702,93
    +712,37 (+1,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Pétrole : Les États-Unis ne veulent pas puiser dans leurs réserves stratégiques, le Brent se reprend

·1 min de lecture

Après une légère pause, la machine repart. Les prix du pétrole ont repris leur course jeudi après une mise au point du département américain de l'Energie indiquant que les Etats-Unis n'étaient pas prêts à "immédiatement" puiser dans les réserves stratégiques du pays pour faire face à l'augmentation du cours de l'or noir. Le prix du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre a terminé en hausse de 87 cents ou 1,07% par rapport à la côture de mercredi à 81,95 dollars à Londres.

A New York, le baril de WTI pour le mois de novembre a aussi engrangé 87 cents ou 1,12% à 78,30 dollars.Les cours avaient toutefois ouvert en nette baisse au lendemain de l'annonce d'une hausse plus importante que prévu des stocks américains et après des déclarations de la secrétaire à l'Energie, Jennifer Granholm, ayant été interprétées comme une possible utilisation des réserves stratégiques des Etats-Unis pour contrecarrer la hausse des cours.

Mais "il n'y a pas pour l'instant de plan immédiat pour prendre ces mesures", a indiqué dans un e-mail une porte-parole du département de l'Energie à l'AFP." Tous les ustensiles de la boîte à outils sont toujours à l'étude pour protéger le peuple américain (...). Le département de l'Energie continue de surveiller l'approvisionnement du marché mondial de l'énergie et de travailler avec les agences partenaires pour déterminer si et quand des actions sont nécessaires", a-t-elle ajouté.

Les prix du pétrole ont immédiatement réagi à cette mise au point (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce nouveau frigo d’Amazon pourra commander les courses tout seul
MSC Croisières se fait-elle de la pub sur le dos des soignants ?
Covid-19 : la Finlande suspend à son tour le vaccin Moderna
Café, sucre, huile de palme… après le choc sur l’énergie (gaz, pétrole), celui sur les denrées ?
Vaccin Covid-19 : Pfizer demande le feu vert pour la vaccination des enfants

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles