Marchés français ouverture 3 h 42 min
  • Dow Jones

    31 270,09
    -121,43 (-0,39 %)
     
  • Nasdaq

    12 997,75
    -361,04 (-2,70 %)
     
  • Nikkei 225

    28 777,75
    -781,35 (-2,64 %)
     
  • EUR/USD

    1,2054
    -0,0013 (-0,11 %)
     
  • HANG SENG

    29 118,30
    -762,12 (-2,55 %)
     
  • BTC-EUR

    41 175,58
    +346,15 (+0,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    993,26
    +5,16 (+0,52 %)
     
  • S&P 500

    3 819,72
    -50,57 (-1,31 %)
     

Pétition des professionnels de la santé à l'OMS pour qu'elle promulgue des directives : Les gens devraient utiliser des sprays nasaux afin de combattre la pandémie de COVID-19, et les médecins s’en servir pour traiter les patients

·3 min de lecture

« Des études montrent que les sprays nasaux, tels que Xlear, réduisent le risque de transmission et d’infection par la COVID-19 »

Aujourd'hui, un consortium de professionnels de la santé a adressé une pétition à l'Organisation mondiale de la santé pour qu'elle publie des directives appelant toutes les personnes à utiliser des sprays nasaux pour lutter contre la pandémie de COVID-19 ; les médecins à les utiliser pour traiter les patients atteints de COVID-19 ; et les États membres à mettre en œuvre des politiques de santé publique encourageant l'utilisation de sprays nasaux pour à la fois prévenir et traiter le COVID-19.

La pétition demande à l'OMS de promulguer des directives qui encouragent l'utilisation des sprays nasaux avec des données indiquant qu'ils sont antiviraux (bloquent l'adhésion virale), virucides (tuent ou désactivent le virus), antibactériens (bloquent les bactéries, en particulier les bactéries de la pneumonie) et bactéricides (tuent les bactéries, en particulier les bactéries de la pneumonie).

« Nous avons des données qui montrent que certains sprays nasaux ne font pas qu’éliminer le virus. Certains sprays bloquent le virus, le désactivent ou même le tuent », a souligné le Dr Gustavo Ferrer, un spécialiste des maladies respiratoires, ayant mené des recherches sur l’utilisation des sprays nasaux pour lutter contre la COVID-19, et qui figure parmi les pétitionnaires.

En conséquence, la pétition demande spécifiquement que les directives de l’OMS se concentrent sur l’utilisation de sprays nasaux contenant du xylitol et des extraits de pépins de pamplemousse. Des études récentes ont montré que ces composants naturels utilisés ensemble sont antiviraux (ils bloquent l’adhésion du SRAS-CoV-2 à la muqueuse nasale) et virucides (ils tuent ou désactivent le virus). Un de ces sprays, Xlear, est actuellement largement disponible aux États-Unis. Xlear est utilisé par des millions de personnes à travers le monde, depuis plus de vingt ans, sans qu’aucun effet indésirable n’ait été signalé.

De plus, une courte étude clinique a révélé récemment que Xlear réduisait la gravité et la durée des maladies liées à la COVID-19, et que le produit permettait en outre de réduire le risque de transmission ultérieure. C’est pourquoi la pétition demande également à ce que des conseils soient émis auprès des médecins pour qu’ils l’utilisent en complément des traitements actuels.

« Les sprays nasaux s'avèrent être sûrs, peu coûteux, non invasifs, faciles à utiliser, et vous pouvez les acheter dans votre magasin local dans le monde entier. Il existe un nombre croissant de données indiquant que les sprays, en particulier Xlear, peuvent aider à lutter contre la pandémie de COVID-19. C’est du simple bon sens », a déclaré Nathan Jones, PDG de Xlear.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210125005444/fr/

Contacts

Jeff Gulko
617.304.7339
jeff@thegulkogroup.com