La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 419,35
    +251,26 (+0,74 %)
     
  • Nasdaq

    13 530,19
    -11,93 (-0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    26 170,30
    -841,03 (-3,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,1153
    -0,0092 (-0,81 %)
     
  • HANG SENG

    23 807,00
    -482,90 (-1,99 %)
     
  • BTC-EUR

    32 592,01
    -1 944,74 (-5,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    831,32
    +11,81 (+1,44 %)
     
  • S&P 500

    4 369,79
    +19,86 (+0,46 %)
     

Pérou : la momie qui venait de la sierra

·1 min de lecture

Une momie âgée de plus de 800 ans en parfait état de conservation a été découverte dans les environs de Lima au Pérou.

Un large sourire inonde le visage des deux chercheurs responsables des fouilles du complexe archéologique de Cajamarquilla, près de Huachipa, à l’est de Lima, au Pérou. Depuis quelques jours, ils font en effet la une de la presse internationale depuis leur découverte d’une momie pré-inca intacte dont l’âge pourrait remonter entre 800 et 1200 ans. Une aubaine pour ces deux spécialistes plutôt habitués aux dégâts produits par les huaqueros, les innombrables pilleurs de tombes qui écument la région. Bien que le site soit le deuxième plus vaste complexe architectural construit en adobe (pisé) du littoral central du Pérou, avec 140 hectares de superficie, les zones inviolées demeurent rares.

Un corps momifié qui apparaît dans la pénombre...

Mais la chance a souri à Pieter Van Dalen Luna et Yomira Huaman Santillan, de l’Université Mayor de San Marcos -UNMSM (Lima) depuis qu'avec leurs étudiants ils ont découvert cette sépulture à l’entrée dissimulée par une plate-forme. "La momie se trouvait à l’intérieur d’une structure funéraire souterraine ovale, à laquelle il a été possible d’accéder en empruntant un escalier de sept marches", a déclaré Yomira Huaman Santillan au quotidien péruvien La Republica. Dans la pénombre est ainsi apparu le corps naturellement momifié d’un des anciens habitants de cette cité qui abritait déjà, bien avant l’arrivée des Incas au XVIe siècle, plusieurs milliers de personnes.

Des archéologues de l'Universidad Nacional Mayor de San Marcos (UNMSM) lors de la découverte de la momie dans le complexe archéologique de Cajarmarquilla, à Lurigancho près de Huachipa, à l'est de Lima. ©Pieter Van Dalen Luna et alii, UNMSM.

La momie est enserrée dans une résille de fibres végétales tressées

"La position typique du corps (assis, genoux repliés sur le torse et bras autour des genoux ou ramenés vers la poitrine ou la hauteur du cou) se diffuse depuis ce que les spécialistes qualifient d’Horizon moyen –c’est-à-dire les 8e et 9e siècles– de notre ère et touche [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles