La bourse ferme dans 3 h 36 min
  • CAC 40

    6 200,93
    +35,82 (+0,58 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 967,55
    +27,09 (+0,69 %)
     
  • Dow Jones

    33 821,30
    -256,33 (-0,75 %)
     
  • EUR/USD

    1,2011
    -0,0030 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 784,10
    +5,70 (+0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    45 411,91
    -1 626,43 (-3,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 238,13
    +3,72 (+0,30 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,74
    -0,93 (-1,48 %)
     
  • DAX

    15 154,31
    +24,80 (+0,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 892,73
    +32,86 (+0,48 %)
     
  • Nasdaq

    13 786,27
    -128,50 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 134,94
    -28,32 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    28 508,55
    -591,83 (-2,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 621,92
    -513,81 (-1,76 %)
     
  • GBP/USD

    1,3923
    -0,0014 (-0,10 %)
     

Pénurie de semi-conducteurs: le géant taïwanais TSMC va investir 100 milliards

·2 min de lecture

Le géant taïwanais des semi-conducteurs TSMC va investir 100 milliards de dollars en trois ans pour accroître ses capacités de production, sur fond de pénurie mondiale de composants électroniques.

Le géant taïwanais des semi-conducteurs TSMC a annoncé jeudi 1er avril son intention d'investir 100 milliards de dollars (85 milliards d'euros) au cours des trois prochaines années afin d'accroître ses capacités dans la foulée de l'annonce par Intel d'un projet similaire pour 20 milliards de dollars. TSMC, premier sous-traitant mondial pour la fabrication de puces, compte parmi ses clients Apple et Qualcomm. Le groupe avait déjà indiqué vouloir investir cette année entre 25 et 28 milliards de dollars pour développer et produire des puces de premier plan.

La décision du groupe taïwanais survient sur fond de pénurie mondiale de composants électroniques, qui affecte depuis quelques mois la production automobile et depuis peu les fabricants de smartphones, d'ordinateurs et même d'appareils électroménagers dans un contexte de hausse de la demande liée à la pandémie due au nouveau coronavirus."Nous entrons dans une période de croissance plus forte (...) la 5G et le calcul haute performance devraient alimenter une forte demande pour nos technologies de semi-conducteurs au cours des prochaines années", écrit TSMC dans un communiqué transmis à Reuters. "En outre, la pandémie de COVID-19 accélère également la numérisation dans tous les domaines", ajoute le groupe.

Deux nouvelles usines pour Intel

TSMC, comme d'autres entreprises technologiques, profite du développement du télétravail et de l'école à distance, deux tendances de fond qui poussent les consommateurs à s'équiper en tablettes, ordinateurs et autres équipements. Intel a annoncé le 23 mars qu'il allait étendre de manière significative ses capacités de production de puces de premier plan avec notamment la construction de deux usines dans l'Etat américain de l'Arizona.

(avec Reuters)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi