Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 847,34
    +99,92 (+0,26 %)
     
  • Nasdaq

    17 663,24
    +319,69 (+1,84 %)
     
  • Nikkei 225

    38 876,71
    -258,08 (-0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0852
    +0,0107 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    17 937,84
    -238,50 (-1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 314,02
    +2 755,13 (+4,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 441,56
    +46,52 (+3,33 %)
     
  • S&P 500

    5 435,99
    +60,67 (+1,13 %)
     

Pénurie de professeurs : des parents d’élèves attaquent à nouveau l’État en justice

Magali Cohen

Après une première offensive judiciaire il y a un an, des parents d’élèves remettent le couvercle. Rassemblés dans le collectif #OnVeutDesProfs, ils ont lancé ce lundi 22 mai une nouvelle action en justice contre l’État pour dénoncer le non-remplacement des enseignants absents, a annoncé le collectif dans un communiqué. « Remontée par une année scolaire chaotique et des promesses à nouveau non tenues, la désormais célèbre action collective revient pour une saison 2 encore plus ambitieuse », selon le document.

« Comme l’année dernière, sur https://www.justice.cool/onveutdesprofs/les parents peuvent déposer leurs dossiers de requête en indemnisation pour l’année 2022/2023 ». L’an dernier, des parents d’élèves d’écoles, de collèges ou de lycées avaient attaqué collectivement en justice l’État auquel ils réclamaient une indemnisation pour le non-remplacement des enseignants absents.

À lire aussi Pap Ndiaye veut renforcer les compétences numériques des élèves

Au total, 1 500 dossiers avaient été déposés, dont 127 ont abouti à des requêtes en indemnisation relatives à des heures de cours non remplacées devant 17 tribunaux administratifs, a indiqué à l’AFP Me Joyce Pitcher, avocate spécialiste de contentieux de masse, chargée de représenter le collectif. Ces demandes sont toujours en instruction.

Faire réagir l’État pour qu’il trouve des solutions

Collectif #OnVeutDesProfs

Pour cette année, « l’action globale est lancée aujourd’hui (lundi), mais les requêt...


Lire la suite sur ParisMatch