La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    41 527,02
    +360,54 (+0,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Pénurie de matériaux : pour l’heure, le prix de vos travaux n’a pas (ou peu) augmenté

·1 min de lecture

Fin des aides de l'État, difficultés d’approvisionnement, hausse des coûts des matières premières et explosion de la demande des ménages… Pour les petites entreprises du bâtiment, c’est la rentrée de tous les dangers. L’artisanat du bâtiment a certes retrouvé au premier semestre 2021 sa santé d’avant crise : +0,5% d'activité par rapport à 2019 et même +37% par rapport à l’an dernier. Mais ce second indicateur reflète surtout le décalage entre le 2e trimestre 2020, impactée par le confinement, et le rattrapage d’activité au 2e trimestre 2021. “Le contexte actuel est atypique car les chiffres en trompe-l'œil sont hors normes”, confirme Jean-Christophe Repon, le président de la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb). “Mais la comparaison avec 2019 reste réaliste et fait apparaître une croissance positive”, se réjouit-il.

>> A lire aussi - Ces zones rurales où les prix flambent le plus vite depuis un an

Une croissance boostée par une activité inédite dans l’ancien, le segment de l’entretien-rénovation enregistrant une progression record de 42% (contre 25% au 2e trimestre 2020), largement porté par le dynamisme des travaux d’amélioration de la performance énergétique des logements (+43%). Le cœur même de l’activité de l’artisanat du bâtiment retrouve donc une bonne vitesse de croisière. Résultat : les carnets de commandes s'étoffent, à 111 jours de travail au 2e trimestre 2021, contre 46 jours auparavant. Mais cette embellie pourrait être de courte (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier : ces zones rurales où les prix flambent le plus vite depuis un an
Le gouvernement annonce une réforme de l'hébergement d'urgence
Nice : une mère expulsée de son HLM après la condamnation de son fils pour trafic de drogue
Extension de l’encadrement des loyers : le constat d’échec de l’État
A Vannes, les méthodes très intrusives des agents immobiliers

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles