La bourse est fermée

Vers une pénurie de Coca Cola Light ?

Va-t-on manquer de Coca Cola Light ? Alors que l’épidémie de coronavirus prend de l’importance dans le monde, le géant américain craint des pénuries d’ingrédients en provenance de Chine. Dans son rapport annuel, publié ce lundi 24 février, la société a évoqué "des retards dans la production et l’exportation" d’ingrédients, y compris les édulcorants à zéro calorie, utilisés dans ses produits allégés, détaille le site Business Insider.

"En raison de l’apparition du coronavirus Covid-19, à partir de janvier 2020, nos fournisseurs en Chine ont connu certains retards dans la production et l’exportation de ces ingrédients", indique le document. Coca-Cola précise toutefois que des "plans d’approvisionnement d’urgence" ont été mis en place et ne prévoit pas "d’impact à court terme causé par ces retards". Le géant américain précise toutefois qu’il pourrait "assister à un resserrement de l’offre de certains de ces ingrédients à plus long terme si les opérations de production ou d’exportation en Chine se détériorent".

Mauvaise moisson

L’épidémie a provoqué la fermeture de plusieurs restaurants et magasins en Chine. Par ailleurs, Coca-Cola a averti les marchés financiers que le nouveau coronavirus allait affecter ses ventes du premier trimestre. Le géant des sodas espère toutefois combler le manque à gagner par la suite. Cette épidémie devrait rogner les volumes de ventes de 2 à 3 points, et diminuer de 1 à 2 points le chiffre d'affaires, à taux de change et périmètre constants, a prévenu le groupe d'Atlanta (Etats-Unis).

>> A lire aussi - Coca-Cola vs Pepsi : vers la fin des sodas ?

Le nouveau coronavirus a perturbé les chaînes de production de multinationales et entraîné la suspension temporaire de leurs opérations en Chine. Coca-Cola s'ajoute ainsi à la liste de grandes entreprises, comme Apple, ayant déjà averti des conséquences néfastes de cette épidémie pour leurs résultats à venir. Experts et analystes financiers s'attendent par conséquent à une mauvaise moisson au premier trimestre

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les États-Unis planchent sur un missile équipé d'une mitrailleuse
Airbus sabre dans l’emploi à Toulouse et sur Paris
Le nouvel âge d'or d'Hollywood
Tabac : nouvelle augmentation des prix, les Marlboro atteignent le seuil symbolique de 10 euros
Bourse : les petites et moyennes valeurs, un bon plan pour 2020 ?